Turquie Vettel accident essais libres
Sebastian Vettel (Red Bull) mal en point | AFP - Mustapha Ozer

GP de Turquie - Vettel: "je n'ai rien pu faire"

Publié le , modifié le

Sebastian Vettel, qui a fortement endommagé sa Red Bull vendredi matin lors des premiers essais libres, au point de ne pas pouvoir rouler l'après-midi, a estimé "n'avoir rien pu faire".Sorti vite du virage 8, composé de quatre courbes successives allant du même côté, alors que la piste était mouillée, l'Allemand est parti en toupie après avoir dérapé du mauvais côté d'un vibreur, pour s'écraser dans un mur de protection, abimant sérieusement sa monoplace.

"On peut voir qu'il n'y a rien que je pouvais faire pour empêcher la  voiture de toucher le mur. Le plus important, pour moi, est que j'en sorte  indemne", a jugé le champion en titre et leader du classement général, qui est  resté à pied pour la deuxième session d'entraînement, alors que la piste  s'était asséchée . "Malheureusement, nous ne pouvions pas réparer la voiture à temps. Il y  avait un peu trop de dommages. Je suis désolé pour les (mécaniciens). Je me  suis excusé auprès d'eux parce qu'il n'était pas dans mon intention d'abimer la  voiture. Mais cela peut arriver en course automobile", a-t-il jugé.      

Sa non-participation à la deuxième séance d'essais libres "n'est pas un  problème", a commenté Vettel, qui a indiqué "bien connaître la piste des années  précédentes".  Le directeur de Red Bull, Christian Horner, a qualifié l'incident de  "dommage". "En tant qu'équipe, nous voulions voir comment se comportaient les  pneus intermédiaires. Mais quand il est entré en piste, l'intensité de la pluie  a augmenté", a commenté le Britannique, ajoutant que Vettel avait "dû amocher  presque chaque endroit de sa voiture".

AFP