GP de Turquie : Holiday on ice à Istanbul, Verstappen le plus rapide de la 1re séance d'essais libres

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Le Néerlandais max Verstappen (Red Bull) sur le circuit d'Istanbul
Le Néerlandais max Verstappen (Red Bull) sur le circuit d'Istanbul | AFP - ANTONIN VINCENT / DPPI Media

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le retour de la Formule 1 en Turquie, pour la première fois depuis 2011, n'a pas été un grand moment pour les pilotes. En effet, la 1re séance d'essais matinale a été marquée par un nombre incalculable de glissades et de têtes à queue. En cause : une piste rendue humide par la température clémente et qui aurait même été arrosée un peu plus tôt. La séance a même été interrompue pour aider à son séchage. A l'arrivée, les Red Bull de Verstappen et Albon ont été les plus rapides devant Charles Leclerc (Ferrari).

"C'est pire que la glace." C'est par ces mots qu'un pilote a traduit le sentiment au tout début de la première séance d'essais libres. Aucune adhérence, des parties d'asphalte très humides, les monoplaces ont été bien à la peine lors de ces premiers tours de roue effectués sur ce circuit d'Istanbul. La fraîcheur du matin, la poussière de la piste et en plus un arrosage matinal ont rendu le tracé périlleux, surtout avec des pneus froids.

Face aux belles chorégraphies, qui ont conduit Charles Lerclec (Ferrari) à dégommer (involontairement) le plot d'entrée des stands, les commissaires ont interrompu la séance durant quelques minutes. Pratiquement tous les pilotes ont manqué de contrôle et sont partis à la faute, plus ou moins importante. A l'arrivée, les Red Bull de Max Verstappen et d'Alexander Albon se sont montrées les plus rapides devant Charles Lerclec et Pierre Gasly. Le Néerlandais a d'ailleurs été le pilote qui a réalisé le plus de tours lors de cette séance (29). A l'opposé, pas de prise de risque du côté du leader du championnat du monde, Lewis Hamilton (Mercedes), qui n'a fait que 12 tours dans ces premiers tours de route d'un Grand Prix qui pourrait l'amener à soulever sa 7e couronne mondiale dès dimanche. Son 15e temps n'est qu'anecdotique.

à voir aussi F1: les scénarios d'un 7e sacre de Lewis Hamilton dès le GP de Turquie F1: les scénarios d'un 7e sacre de Lewis Hamilton dès le GP de Turquie

Le Britannique George Russell (Williams) devra prendre le départ du Grand Prix de Turquie de F1 en fond de grille dimanche, ont décidé vendredi les commissaires de course. Il s'agit d'une sanction automatique pour avoir changé plusieurs éléments de son groupe propulseur Mercedes (moteur à combustion interne, turbo et MGU-H) au-delà du nombre autorisé au cours d'une saison.