Felipe Massa
Felipe Massa s'est joué de la pluie à la perfection | ALEXANDER NEMENOV / AFP

GP de Russie: Massa devant Vettel en essais libres 2

Publié le , modifié le

Le Brésilien Felipe Massa (Williams) a réalisé le meilleur temps de la 2e séance d'essais libres du Grand Prix de Russie, vendredi après-midi, disputée sur la piste détrempée de l'Autodrome de Sotchi.

La pluie annoncée est arrivée comme prévu et les rares spectateurs, bien  couverts, ont assisté à un simulacre de séance d'essai: 14 pilotes seulement  sur 20 sont sortis de leur stand, et huit d'entre eux ont eu le courage de  boucler au moins un tour complet, et donc chronométré. Pour l'anecdote, Massa, l'ancien pilote Ferrari, a réussi un tour en 2  minutes et 458/1000e, soit deux dixièmes de moins que le nouveau pilote de  pointe de la Scuderia, Sebastian Vettel, qui avait été le premier à prendre la  piste en début d'après-midi.

Le circuit, long de 5,848 km, a commencé à sécher après la fin de la  séance, dans le parc olympique des derniers Jeux d'hiver. Elle avait déjà été  bien arrosée le matin, mais de manière artificielle, à la suite d'une fuite de  liquide hydraulique dans son secteur 2, entre les virages 6 et 10. Dans le club des courageux, il y avait un double champion du monde très  assidu, Fernando Alonso (McLaren), qui participe ce week-end à son 250e GP de  F1 depuis 2001. Il a bouclé 12 tours et terminé cette 2e séance au 5e rang,  derrière Valtteri Bottas (Williams), auteur du 3e chrono, et Max Verstappen  (Toro Rosso), 4e. Majeur depuis une grosse semaine, le fils de Jos est enfin  titulaire d'un permis de conduire. Comme par hasard, les trois écuries les plus limitées financièrement,  Lotus, Sauber et Manor, n'ont pas pris le risque de faire sortir leurs  monoplaces sur la patinoire olympique. Du coup, Romain Grosjean, en partance  pour Haas F1 l'an prochain, n'a pas roulé du tout. Il avait laissé son baquet  le matin, comme souvent cette saison, à Jolyon Palmer, le champion 2014 de GP2. Leader du championnat avec 48 points d'avance sur son coéquipier Nico  Rosberg, Lewis Hamilton ne s'est pas mouillé: trois tours seulement, donc aucun  chronométré, contre six au crédit de son coéquipier allemand.

AFP