GP de Monaco: Hamilton (Mercedes) en pole, Leclerc victime d'un nouveau couac chez Ferrari

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Charles Leclerc rentre aux stands au volant de sa Ferrari
Charles Leclerc rentre aux stands au volant de sa Ferrari | AFP - Boris HORVAT

Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) pensait bien conquérir sa 4e pole-position consécutive. Mais son coéquipier Lewis Hamilton lui a subtilisé lors d'un dernier run. Les deux Flèches d'Argent occupent la 1re ligne de ce Grand Prix de Monaco. Meilleur temps de la 3e séance d'essais libres, Charles Leclerc (Ferrari) a été éliminé en Q1, après une énorme faute de son équipe qui a pensé que son temps suffirait à le qualifier pour la Q2. Le Monégasque s'élancera en 16e position.

Le chaud et le froid. Depuis le début de la saison, Charles Leclerc est un habitué des sensations extrêmes. Régulièrement plus rapide que son coéquipier Sebastian Vettel, souvent barré par lui grâce à des consignes d'équipes, le Monégasque a encore une fois subi une énorme douche froide. Qui plus est chez lui, à Monaco, où il rêvait d'être le premier pilote local à réaliser la pole-position, lui qui était devenu le premier Monégasque à le faire à Bahraïn. Auteur du meilleur temps de la 3e et dernière séance d'essais libres en fin de matinée, il semblait avoir les cartes en mains. C'était compter sans une décision qui s'est révélée catastrophique.

Un tour rapide. Un temps de 1'12"149. Et Ferrari pensait que Charles Leclerc avait le temps suffisant pour lui permettre d'accéder à la Q2, sans trop "taper" dans ses trains de pneus. Sauf que pour 5 centièmes, le Monégasque est passé à la trappe. Alors qu'il voyait sa monoplace vide effectuer la pesée réglementaire, le pilote de la Ferrari ne pouvait que constater les dégâts: sur sa Renault, Nico Hülkenberg s'était emparé du 15e temps, au ras de sa moustache. "C'est difficile d'accepter. Jeter une qualification comme ça, c'est vraiment dommage. Demain, ce sera une course plus que compliquée. Le week-end est pas mal gâché", a réagi le pilote sur Canal +. "Se faire éliminer en Q1, c'est la pire des choses qu'on puisse faire à Monaco. Je n'ai pas compris pourquoi je ne repartais pas.

6e doublé pour Mercedes

Pour le Cheval Cabré, après avoir dû réparer la monoplace de Vettel après la 3e séance d'essais libres pour une touchette à Sainte-Dévotte, la bourde pourrait coûter plus cher que les seuls points que Leclerc pouvait conquérir sur la Côte-d'Azur. L'Allemand, auteur d'une nouvelle touchette lors de sa dernière tentative, ne s'élancera qu'en 4e position, derrière Max Verstappen (Red-Bull). 

Devant, les Mercedes ont encore joué leur partition. Valtteri Bottas pensait bien avoir fait le nécessaire pour rafler une 4e pole-position consécutive cette saison. Mais dans un dernier élan, son coéquipier Lewis Hamilton (Mercedes) lui a ravi la position de pointe, si importante sur ce tracé en ville. Deuxième pole de la saison pour le Britannique. Les Flèches d'Argent tenteront de réaliser un 6e doublé en autant de courses dimanche.