Sebastian Vettel F1 Malaisie 2015
Le pilote allemand Sebastian Vettel a remporté sur Ferrari le GP de Malaisie devant Lewis Hamilton | AFP - MOHD RASFAN

GP de Malaisie : Sebastian Vettel s'impose devant Hamilton

Publié le , modifié le

Sebastian Vettel, le pilote allemand, a remporté en Malaisie sa 40e victoire en carrière, sa première dans sa nouvelle écurie Ferrari après deux courses. Avec une très bonne stratégie et une voiture fiable, il a dominé les Flèches d'Argent de Mercedes, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, respectivement 2e et 3e.

Ceux qui craignaient une saison à sens unique comme l'an dernier marqué par le triomphe absolu des Mercedes vont être ravis. Après seulement deux courses, l'hégémonie allemande a été mise à mal par la Scuderia Ferrari. Troisième en Australie, Sebastian Vettel a remporté le deuxième Grand Prix de la saison en Malaisie avec une large avance sur le champion du monde en titre Lewis Hamilton. Parti en pole position, le pilote britannique s'est incliné devant le quadruple champion du monde avec Red Bull qui s'offre une quatrième victoire sur ce circuit après ses trois succès avec Red Bull (2010, 2011 et 2013). Deux ans la dernière victoire à Barcelone en mai 2013, Ferrari s'impose enfin à nouveau en Grand Prix. C'est la 222e victoire de l'écurie italienne sur le circuit et sûrement l'une des plus inattendues.

Verstapen dans l'histoire

S'il avait signé le deuxième temps des qualifications derrière Lewis Hamilton, on était loin d'imaginer que Sebastian Vettel pourrait empêcher un nouveau cavalier seul de Lewis Hamilton. Mais l'Allemand parfaitement aidé par une stratégie de course sans faille et une voiture performante a réalisé la course qu'il fallait. Aidé aussi par la sortie de la voiture de sécurité dès le 4e tour qui lui a permis de passer en tête, il a habilement géré les changements de pneumatique. Avec des pneus Pirelli durs, il a creusé l'écart pour s'offrir son premier succès depuis le Brésil en 2013 et repoussé les Mercedes qui ont du parfois batailler dans le peloton. Hamilton, deuxième, conserve la première place du classement général mais voit le vainqueur du jour revenir à 3 points (43 contre 40). Un temps 3e en début de course, Romain Grosjean a finalement pris la 10e place alors que le jeune pilote allemand Max Verstapen, 17 ans, est devenu le plus jeune pilote de l'histoire de la F1 a marqué des points (7e).

Benoit Jourdain @BenJourd1