Sebastian Vettel Ferrari
Sebastian Vettel, contraint de rester aux stands | MOHD RASFAN / AFP

GP de Malaisie : Hamilton s'élancera en premier, Vettel en dernier !

Publié le , modifié le

L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), éliminé dès la première phase des qualifications du Grand Prix de Malaisie samedi en raison d'un problème mécanique, s'élancera dimanche en dernière position sur la grille de départ. C'est un gros coup dur pour l'Allemand qui se bat pour refaire son retard sur Lewis Hamilton l'actuel leader du championnat du monde, et qui a réalisé la pole position devant Kimi Räikkönen (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull).

Le quadruple champion du monde, actuel 2e du Championnat derrière Lewis Hamilton (Mercedes), n'a pas pu signer un seul tour chrononométré en Q1. Entre la 3e séance d'essais libres et les qualifications, Vettel a été contraint de changer son moteur, abîmé lors de son accident à Singapour il y a deux semaines. "Malheureusement, on avait un problème avec la pression du turbo. Pourtant, l'équipe avait réalisé un travail incroyable pour changer le moteur", a déploré Vettel, désolé pour ses mécaniciens. "Je leur ai dit qu'on avait une voiture rapide et que j'allais saisir les opportunités qui vont s'offrir à nous en course demain (dimanche)", a-t-il souligné.

Reste que cette déconvenue en qualifications constitue un énorme coup dur pour Vettel, à six courses de la fin de la saison. Il est distancé de 28 points au classement par Hamilton, qui a profité de l'abandon du pilote Ferrari dès le départ du GP de Singapour pour creuser le plus grand écart entre les deux hommes cette année. Au prochain changement d'éléments sur ce nouveau moteur, l'Allemand s'exposera en plus à des pénalités sur la grille des prochains GP.

Pour sa première séance, Gasly n'a pas démérité

Pendant ce temps, Lewis Hamilton en a profité pour enfoncer le clou en signant la 70e pole position de sa carrière. Le pilote Mercedes a devancé Kimi Räikkönen (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull). "Les choses ont tourné en notre faveur, ça reste une grande surprise de me retrouver en pole", a déclaré Hamilton, visiblement aux anges après avoir dominé Räikkönen de seulement 45 millièmes. Le Britannique, qui devance Vettel de 28 points au classement, a l'occasion de creuser un écart peut-être décisif dimanche s'il parvient à s'imposer, et que l'Allemand échoue à finir dans les points.

La deuxième Red Bull, pilotée par l'Australien Daniel Ricciardo, partira de la 4e place devant la Mercedes du Finlandais Valtteri Bottas, assez décevant. Le Français Esteban Ocon (Force India) a de son côté réalisé une trés belle séance qualificative, récompensée par une sixième position. Les McLaren-Honda du Belge Stoffel Vandoorne et de l'Espagnol Fernando Alonso ont confirmé leur récent regain de forme, avec les septième et dixième place sur la grille. Pour son premier Grand Prix, le Français Pierre Gasly (Toro Rosso) s'élancera de la 15e place, devant son compatriote Romain Grosjean (Haas).

Plus d'infos à venir...

francetv sport @francetvsport