Lewis Hamilton à la faute au Grand Prix d'Allemagne 2019
Lewis Hamilton à la faute au Grand Prix d'Allemagne 2019 | AFP - Elmar Kremser / SVEN SIMON / SVEN SIMON / dpa Picture-Alliance

GP de Hongrie: Mercedes à l'heure de la revanche avant les vacances ?

Publié le , modifié le

Pour la première fois absents d'un podium cette saison, les Mercedes ont une belle revanche à prendre lors du Grand Prix de Hongrie ce week-end. Victorieuses des 8 premières courses de la saison, les Flèches d'Argent viennent en effet d'enchaîner deux échecs sur les trois dernières courses, et Lewis Hamilton, malade le week-end passé, aimerait décrocher une 7e victoire sur ce tracé, pour interrompre ainsi la remontée de Max Verstappen, seul "non-Mercedes" à avoir gagné cette saison.

Il y a le clan des revanchards, et celui des veinards. Pour le dernier acte avant la pause estivale, les rôles ont été attribués la semaine dernière. D'un côté, Lewis Hamilton (Mercedes), malade la semaine dernière et auteur pêle-mêle d'une sortie de piste, d'un tête à queue et d'une pénalité de 5 secondes, mais aussi Valtteri Bottas (Mercedes), parti à la faute alors qu'il attaquait Stroll pour la 3e place, Charles Leclerc (Ferrari), également sorti de la piste dès le 28e tour alors qu'il était en 2e position, sans oublier le pauvre Nico Hulkenberg (Renault) fautif alors qu'il pouvait monter sur le podium au 40e tour. De l'autre, Max Verstappen (Red-Bull), vainqueur de son deuxième Grand Prix sur les trois dernières courses après avoir raté son départ et commis un tête à queue, Sebastian Vettel (Ferrari), 2e à l'arrivée après s'être élancé de la 20e place sur la grille, ou encore Daniil Kvyat (Toro Rosso), premier pilote ne faisant pas partie d'un "Top Team" à se hisser sur le podium.

à voir aussi Grand prix d'Allemagne : Verstappen remporte une course de folie Grand prix d'Allemagne : Verstappen remporte une course de folie

Après un week-end totalement fou, la F1 reprendra-t-elle son cours habituel ? Il faudrait pour cela que les Mercedes retrouvent de leur éclat, surtout leurs pilotes qui n'étaient pas au niveau en Allemagne, que Ferrari continue à accumuler les erreurs comme c'est le cas depuis le début de la saison (de nombreuses pannes en Allemagne lors des qualifications), et que Max Verstappen poursuive sa remontée fantastique, derrière une équipe qui vient de battre à deux reprises le record de vitesse pour un arrêt aux stands lors des deux dernières épreuves. "C'est normalement une bonne course pour nous", a d'ailleurs averti le Néerlandais. "Bien sûr, notre priorité est de résoudre nos récents problèmes de fiabilité pour s'assurer qu'ils ne se reproduisent plus", promet le "team principal" de Ferrari Mattia Binotto.

Avant la pause estivale qui ne verra les monoplaces revenir en course que le dernier week-end d'août à Spa-Francorchamps, les rôles vont-ils être redistribués au Hungaroring ?