GP de Grande-Bretagne : Hamilton impérial sur ses terres

Publié le , modifié le

Auteur·e : Julien Lamotte
Lewis Hamilton (Mercedes) triomphe lors du Grand Prix de Grande-Bretagne 2019
Lewis Hamilton (Mercedes) triomphe lors du Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 | Andrej ISAKOVIC / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Lewis Hamilton s'est montré très solide pour s'imposer à Silverstone lors de "son" grand prix national. L’Anglais a devancé son coéquipier Bottas pour signer un nouveau doublé Mercedes et consolider son avance en tête du championnat. Charles Leclerc hisse sa Ferrari sur la 3e marche du podium devant les Redbull de Gasly et Verstappen, ce dernier s'étant accroché avec Vettel qui a abandonné.

Il ne manquait que ça pour parfaire son oeuvre : le meilleur tour en course. Avec le zèle qui lui est propre, Lewis Hamilton a mis un point d'honneur à le battre lors de son dernier tour, et avec des pneus usés. C’est dire la marge dont dispose le Britannique sur la concurrence. Cette cerise sur le gâteau vient couronner la course encore une fois parfaite du pilote Mercedes qui profite de ce succès pour dépasser Jim Clark et Alain Prost au nombre de victoires à Silverstone. 

Désormais seul prophète en son pays, le général Hamilton peut contempler l'étendue de sa domination sur le plateau. Pourtant, derrière lui, cela s'est sérieusement bagarré. Pour s'abroger la première place aux dépens de Bottas, parti en pole et magnifique de résistance dans les premiers tours, l’Anglais a dû patienter jusqu'au passage de la safety car après la sortie de route de Giovinazzi (Alfa Romeo). Dès lors, "LH" n'avait plus qu'à lâcher les chevaux pour aller cueillir sa 7e victoire de la saison devant une foule toute acquise au coup de volant de sa gracieuse majesté. 

Derrière les intouchables Mercedes, les Ferrari et les Redbull ont livré une bataille farouche qui aura animé ce GP de Grande-Bretagne jusqu'au bout. Ces multi duels ont trouvé leur paroxysme avec l'accrochage entre Vettel et Verstappen, l'Allemand percutant violemment la monoplace du Néerlandais. Si ce dernier parvenait tout de même à rester en piste, la Ferrari terminait finalement 16e après avoir écopé de 10 secondes de pénalité. 

Si Leclerc va certainement profiter de cet abandon pour asseoir son statut au sein de la Scuderia, celui de Pierre Gasly a repris un peu d'éclat après cette course. Mis sous pression par son équipe, sommé d'obtenir des résultats immédiatement, le jeune Français a répondu présent. Il se paie même le luxe de terminer devant son bouillant coéquipier, regagnant ainsi confiance et crédit. 

L'Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren), l'Australien Daniel Ricciardo (Renault), le Finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo Racing), le Russe Daniil Kvyat (Toro Rosso) et l'Allemand Nico Hülkenberg (Renault) complètent le top 10. Le Français Romain Grosjean (Haas) a été conduit à un abandon précoce causé par un accrochage avec son équipier danois Kevin Magnussen.

Classement des pilotes:
    1. Lewis Hamilton (GBR) 223 pts
    2. Valtteri Bottas (FIN) 184
    3. Max Verstappen (NED) 136
    4. Sebastian Vettel (GER) 123
    5. Charles Leclerc (MON) 120
    6. Pierre Gasly (FRA) 55
    7. Carlos Sainz Jr (ESP) 38
    8. Kimi Räikkönen (FIN) 25
    9. Lando Norris (GBR) 22
    10. Daniel Ricciardo (AUS) 22
    11. Nico Hülkenberg (GER) 17
    12. Kevin Magnussen (DEN) 14
    13. Sergio Pérez (MEX) 13
    14. Daniil Kvyat (RUS) 12
    15. Alexander Albon (THA) 7
    16. Lance Stroll (CAN) 6
    17. Romain Grosjean (FRA) 2
    18. Antonio Giovinazzi (ITA) 1

Classement des constructeurs:
    1. Mercedes 407 pts
    2. Ferrari 243
    3. Red Bull-Honda 191
    4. McLaren-Renault 60
    5. Renault 39
    6. Alfa Romeo Racing-Ferrari 26
    7. Racing Point-Mercedes 19
    8. Toro Rosso-Honda 19
    9. Haas-Ferrari 16