Vettel
Sebastian Vettel (Ferrari). | ANTONIN VINCENT / DPPI Media / DPPI

GP de Chine : Sebastian Vettel (Ferrari) en pole

Publié le , modifié le

L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), vainqueur des deux premières courses de 2018, a décroché la pole position du GP de Chine, 3e manche de la saison, sur le circuit de Shanghaï samedi. Il sera accompagné sur la première ligne de l'autre Ferrari de Kimi Räikkönen. Romain Grosjean s'élancera en 10e position.

Ferrari est irrésistible.Déjà victorieuse des deux premiers GP de la saison, la Scuderia a gardé le rythme à Shangaï. La Scuderia a placé ses deux monoplaces aux deux premières places sur la grille de départ du Grand Prix de Chine. C'est l'Allemand Sebastian Vettel qui a réalisé le meilleur temps des qualifications, juste devant les Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes). Le champion en titre, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), s'élancera de la quatrième place sur la grille. Il s'agit de la 52e pole de Vettel qui disputera dimanche son 201e Grand Prix. Romain Grosjean, premier Français sur la grille, s'élancera en 10e position.

    1re ligne :
    Sebastian Vettel (GER/Ferrari)
    Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari)

    2e ligne :
    Valtteri Bottas (FIN/Mercedes)
    Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)

    3e ligne :
    Max Verstappen (NED/Red Bull-Renault)
    Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault)

    4e ligne :
    Nico Hülkenberg (GER/Renault)
    Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes)

    5e ligne:
    Carlos Sainz Jr (ESP/Renault)
    Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari)

    6e ligne:
    Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari)
    Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes)

    7e ligne:
    Fernando Alonso (ESP/McLaren-Renault)
    Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Renault)

    8e ligne:
    Brendon Hartley (NZL/Toro Rosso-Honda)
    Sergey Sirotkin (RUS/Williams-Mercedes)

    9e ligne:
    Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda)
    Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes)

    10e ligne:
    Charles Leclerc (MON/Sauber-Ferrari)
    Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari)

AFP