Nico Rosberg (Mercedes) pluie GP de Chine 2016
Nico Rosberg au volant de sa monoplace Mercedes | GREG BAKER / AFP

GP de Chine: la pole pour Rosberg, la dernière place pour Hamilton

Publié le , modifié le

Avec un chrono de 1'35"402, l'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) a dominé les qualifications, samedi, et partira en pole position du Grand Prix de Chine dimanche. A ses côté, il trouvera l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) tandis que la deuxième ligne de la grille sera 100% Ferrari avec le Finlandais Kimi Räikkönen et l'Allemand Sebastian Vettel. Victime d'un problème mécanique, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) partira, lui, en dernière position.

Retrouvailles réussies pour Rosberg

C'est dans des conditions difficiles, sur une piste détrempée, que ce sont tenus, samedi matin, les essais libres du GP de Chine puis, après une petite accalmie, les qualifications. Le circuit de Shanghai a finalement porté chance à Nico Rosberg qui y a établi le meilleur chrono et partira donc en pole position dimanche.

Ce circuit, le pilote allemand de Mercedes l'apprécie d'autant plus qu'il y avait remporté son tout premier GP, en 2012. Cette pole position sera la 23e de la carrière en F1 de Rosberg mais la première cette année, alors qu'il vient de remporter les deux premières manches de 2016, en Australie et à Bahreïn, et qu'il mène le championnat avec 17 points d'avance sur Lewis Hamilton.

Sale journée pour Hamilton

Pour ce dernier, les essais libres ont tourné au fiasco suite à un problème de puissance sur le moteur de sa Mercedes. Du coup, dimanche, le pilote britannique s'élancera de la dernière place de la grille. Une déconvenue dont Rosberg tentera de profiter pour accentuer son avance au classement. 

La deuxième ligne de la grille sera, elle, 100% rouge avec les monoplaces Ferrari du Finlandais Kimi Räikkönen, qui a bien failli réussir sa première pole position depuis le GP de France 2008 à Magny-Cours, et celle de l'Allemand Sebastian Vettel qui n'a fait qu'un seul tour chronométré en Q3, en toute fin de séance, sans réussir à battre son coéquipier.

A noter que la séance de qualification a été interrompue pendant une vingtaine de minutes après que la Manor de Pascal Wehrlein soit allée taper le rail de sécurité sur une piste par endroit "piégée" par les flaques d'eau. 

Déclarations 

Nico Rosberg (GER/Mercedes): "Je suis content, tout le week-end s'est bien passé et le comportement de ma monoplace était bon dans l'ensemble. Je suis content d'avoir réalisé le tour de la pole mais pas extasié car Lewis a eu de la malchance. La bataille n'a pas donc pas eu lieu mais je suis satisfait. Je ne sais pas encore quelle stratégie je vais choisir. Je pense que ce serait bien de commencer avec les pneus tendres (avec lesquels il s'est hissé en Q3, ndlr) mais je ne suis pas sûr et nous étudierons la situation ce soir."

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull): "Deuxième, c'est assez impressionnant. On ne s'attendait pas à ça. Réaliser le bon tour n'était pas facile et nous avons compris ce qu'il fallait faire au cours de la séance. L'équilibre (de la voiture) n'était pas idéal et nous ne pensions pas pouvoir nous battre pour les premières lignes. Nous avons trouvé un peu plus de vitesse lors de la Q3. On a fait quelques ajustements sur la pression (des pneus) et au niveau de l'aileron avant notamment."

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari): "C'est dommage. J'ai fait quelques erreurs dans la deuxième tentative. Je suis sorti large au niveau de l'épingle du virage 14 et j'ai perdu du temps. On avait une chance d'être en pole, mais c'est comme ça. C'est donc un peu frustrant, mais on essaierai de faire de notre mieux demain en course."

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes): "Dès que j'ai pris la piste dans cette séance, j'ai vu qu'il y avait un problème. Je pense que les gars sont aussi dégoûtés que moi. Nous gagnons ensemble, nous perdons ensemble. Il faut désormais trouver l'origine du problème et faire en sorte qu'il ne se reproduise plus, sur ma voiture comme sur celle de Nico. Je n'allais pas partir de la pole position de toute façon vu que j'ai reçu une pénalité de cinq places sur la grille avec ma nouvelle boîte de vitesses. Mais ici, on peut dépasser. Les pneus ne tiennent cependant pas longtemps, ce ne sera donc pas si simple de remonter. Je donnerai tout, comme d'habitude, pour remonter."

Grille de départ du Grand Prix de Chine 

1re ligne:
Nico Rosberg (GER/Mercedes)
Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer)
2e ligne:
Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari)
Sebastian Vettel (GER/Ferrari)
3e ligne:
Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes)
Daniil Kvyat (RUS/Red Bull-TAG Heuer)
4e ligne:
Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes)
Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Ferrari)
5e ligne:
Max Verstappen (NED/Toro Rosso-Ferrari)
Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes)
6e ligne:
Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda)
Jenson Button (GBR/McLaren-Honda)
7e ligne:
Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes)
Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari)
8e ligne:
Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari)
Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari)
9e ligne:
Kevin Magnussen (DEN/Renault)
Esteban Gutiérrez (MEX/Haas-Ferrari)
10e ligne:
Jolyon Palmer (GBR/Renault)
Rio Haryanto (INA/Manor-Mercedes)
11e ligne:
Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes)
Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)

Isabelle Trancoën