Nico Rosberg
Nico Rosberg en patron sur le Grand Prix de Belgique | JOHN THYS / AFP

GP de Belgique : Nico Rosberg s'impose, Lewis Hamilton reste leader

Publié le , modifié le

Nico Rosberg (Mercedes) s'est imposé dans le Grand Prix de Belgique devant Daniel Ricciardo (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes), auteur d'une superbe remontée depuis l'avant-dernière place. Hamilton conserve la tête du championnat.

Nico Rosberg (Mercedes) réduit l’écart en tête du championnat du monde de Formule 1. Le pilote allemand s’est imposé au Grand Prix de Belgique de Spa-Francorchamps. Avec sa sixième victoire de la saison, Rosberg (223 points) revient à neuf unités de son coéquipier Lewis Hamilton (232), troisième aujourd’hui. Daniel Ricciardo (Red Bull) est deuxième. 

Des premiers tours mouvementés

Comme souvent en Formule 1, il ne fallait pas manquer le départ du Grand Prix. Max Verstappen (Red Bull), auteur d’un mauvais départ à la deuxième place et dépassé par les Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Raïkkönen, a tenté un passage en force à la corde au premier virage. Raïkkönen, coincé entre son coéquipier et le jeune Belgo-Néerlandais, s’est écarté et a touché Vettel puis Verstappen. Les trois pilotes, obligés de repasser aux stands, se sont retrouvés en queue de course. La FIA devra déterminer les responsabilités de chacun.

Mais l’événement de ce début de course fut le crash de Kevin Magnussen dans le 8e tour. Le pilote Renault a perdu le contrôle de son véhicule dans un virage avant de s’encastrer dans un mur de sécurité. Le Danois s’en est tiré avec quelques contusions et une coupure sur la cheville gauche. Il a été évacué et transporté à l’hôpital pour des examens complémentaires. Son accident a provoqué la sortie de la voiture de sécurité, puis l’interruption de la course pendant une vingtaine de minutes.

La folle remontée d’Hamilton

Ces accrochages ont profité à Lewis Hamilton. Le Britannique était parti en avant-dernière position, après soixante places de pénalité pour des changements sur son bloc moteur. Vettel, Raïkkonen et Verstappen relégués dans le bas de course, Hamilton a fait fondre son retard. Une performance qui lui a permis de terminer troisième derrière Daniel Ricciardo (Red Bull). Il ne concède que dix points à son coéquipier Rosberg au classement du championnat du monde (25 pour Rosberg, 15 pour Hamilton). La situation a également été favorable à Fernando Alonso (McLaren), parti dernier pour les mêmes raisons qu’Hamilton. Le pilote espagnol a pu récupérer quinze places pour se classer septième.

Grosjean perd des places

Du côté des Français, Romain Grosjean (Haas) a perdu deux places par rapport à la grille de départ. Il a rétrogradé de la 11e à la 13e place. Il termine tout de même devant son coéquipier Esteban Gutiérrez (13e). Pour son premier Grand Prix, le jeune Esteban Ocon (Manor) a gagné deux places en passant de la 18e à la 16e place. Lui aussi fait mieux que son coéquipier, Pascal Wehrlein. L’Allemand n’a pas terminé la course après un accrochage avec Jenson Button (McLaren)

Classement des pilotes : 

1. Lewis Hamilton (GBR) 232 pts
2. Nico Rosberg (GER) 223
3. Daniel Ricciardo (AUS) 151
4. Sebastian Vettel (GER) 128
5. Kimi Räikkönen (FIN) 124
6. Max Verstappen (NED) 115
7. Valtteri Bottas (FIN) 62
8. Sergio Pérez (MEX) 58
9. Nico Hülkenberg (GER) 45
10. Felipe Massa (BRA) 39
11. Fernando Alonso (ESP) 30
12. Carlos Sainz Jr (ESP) 30
13. Romain Grosjean (FRA) 28
14. Daniil Kvyat (RUS) 23
15. Jenson Button (GBR) 17
16. Kevin Magnussen (DEN) 6
17. Pascal Wehrlein (GER) 1
18. Stoffel Vandoorne (BEL) 1

Classement des constructeurs:

1. Mercedes-AMG 455 pts
2. Red Bull 274
3. Ferrari 252
4. Force India 103
5. Williams 101
6. McLaren-Honda 48
7. Toro Rosso 45
8. Haas 28
9. Renault 6
10. Manor 1