F1 Bahrein Rosberg Mercedes 042014
Nico Rosberg (Mercedes) encore impérial lors des qualifications | AFP - Marwan Naaman

GP de Bahreïn: Rosberg en pole

Publié le , modifié le

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) partira en pole position dimanche au Grand Prix de Bahreïn, 3e manche du Championnat du monde de Formule 1. Sur le circuit de Salhir, au terme d'une séance de qualification dominée de bout en bout par les Mercedes, Rosberg a devancé de trois dixièmes son coéquipier le Britannique Lewis Hamilton, pour obtenir la 5e pole position de sa carrière en F1.

La deuxième ligne sera occupée par le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) et le Mexicain Sergio Pérez (Force India), car l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), auteur du 3e temps, sera pénalisé de 10 places sur la grille. Sur les dix pilotes qualifiés pour la chasse à la pole position, en Q3, sept étaient équipés d'un moteur Mercedes, contre deux moteurs Ferrari et un seul moteur Renault, celui de Ricciardo. Suite à sa pénalité, pour une roue mal serrée par ses mécaniciens en Malaisie, Ricciardo partira derrière son célèbre  coéquipier Sebastian Vettel, éliminé en Q2 avec le 11e chrono.

Comme chaque fois depuis le début de cette saison, les deux pilotes Mercedes ont fait cavalier seul en qualifications, le seul petit élément de suspense résidant dans l'identité du "poleman". Dominé depuis vendredi par Hamilton, meilleur temps des trois séances d'essais libres, Rosberg, leader détaché du championnat du monde (43 points à 25 pour Hamilton), a pris une revanche symbolique samedi et aura un petit avantage dimanche au départ.

Jean-Éric Vergne (Toro Rosso), 14e temps des qualifications du Grand Prix de Bahreïn de Formule 1, a encore été le  meilleur des trois pilotes français, devant Romain Grosjean (Lotus), 16e temps,  et Jules Bianchi (Marussia), 20e temps. "C'était serré pour arriver en  Q2. On savait déjà qu'on était au niveau du "cut", donc c'était super de passer  (en Q2)", explique Romain Grosjean. "Ce soir, la voiture semblait un peu meilleure, à tous points de vue, et plus facile à piloter, même si une 16e place sur la grille, ce n'est pas génial et nous ne pouvons pas être satisfaits d'un tel résultat, mais je  suis heureux de la manière dont l'équipe travaille et pousse dans la bonne  direction".

Grille de départ:

1re ligne:
Nico Rosberg (GER/Mercedes)
Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)
2e ligne:
Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes)
Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes)
3e ligne:
Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari)
Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)
4e ligne:
Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes)
Kevin Magnussen (DEN/McLaren-Mercedes)
5e ligne:
Fernando Alonso (ESP/Ferrari)
Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)
6e ligne:
Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes)
Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Renault)
7e ligne:
Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault)
Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Renault)
8e ligne:
Esteban Gutiérrez (MEX/Sauber-Ferrari)
Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault)
9e ligne:
Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Renault)
Kamui Kobayashi (JPN/Caterham-Renault)
10e ligne:
Jules Bianchi (FRA/Marussia-Ferrari)
Marcus Ericsson (SWE/Caterham-Renault)
11e ligne:
Max Chilton (GBR/Marussia-Ferrari)
Adrian Sutil (GER/Sauber-Ferrari)

Christian Grégoire