GP de Bahreïn: ambiance normale sur le circuit de Sakhir

Publié le , modifié le

L'ambiance générale était normale au pied de la tribune principale du circuit de Sakhir, à deux heures du Grand Prix de Formule 1 de Bahreïn contesté depuis plusieurs semaines par l'opposition chiite qui réclame des réformes de fond.

Plusieurs milliers de spectateurs, qui avaient payé 155 dinars bahreïnis  (310 euros) pour la journée, ou 180 dinars (360 euros) pour les trois jours,  ont tranquillement attendu le départ, prévu à 15h00 locales (12h00 GMT), dans  le vaste espace prévu pour le public, avec notamment un théâtre musical et une  salle de jeux pour les enfants, sous des tentes.Dans le public, il y avait autant d'orientaux, en djellabah ou non, que  d'occidentaux, dont plusieurs femmes en mini-short.

Melinda Davan-Soulas @Melinda_DS