GP d'Allemagne : Rosberg devant Hamilton et Vettel après les essais libres

GP d'Allemagne : Rosberg devant Hamilton et Vettel après les essais libres

Publié le , modifié le

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes), tenant du titre à Hockenheim, a devancé son coéquipier britannique Lewis Hamilton, leader du Championnat du monde, et son compatriote Sebastian Vettel (Ferrari) vendredi lors des essais libres du Grand Prix d'Allemagne de Formule 1.

Le vice-champion du monde a terminé en tête des deux séances, sur la piste où il s'était imposé en 2014. Son meilleur tour (1:15.517) a été réalisé vendredi avec des pneus Pirelli super-tendres, suivi quelques heures plus tard par un autre tour bouclé en 1:15.614 tout aussi encourageant pour dimanche, lors d'une 2e séance largement consacrée à des simulations de course. Grâce à des moteurs et des pneus plus performants, Rosberg a gagné une seconde par rapport à sa pole position de 2014 (1:16.540), la dernière fois que le grand cirque de la F1 a monté son chapiteau en Allemagne.

Sur un circuit faisant la part belle à la puissance des moteurs V6 turbo hybrides, les blocs allemands ont d'abord creusé un écart effrayant, en première séance: plus d'une seconde sur les Ferrari et presque une seconde et demie sur les Red Bull. La 2e séance a un peu rassuré les amateurs de suspense: Sebastian Vettel, tout près de sa ville natale d'Heppenheim, a terminer ses essais à six dixièmes de Rosberg et deux dixièmes d'Hamilton. De quoi remonter un peu le moral des fans et surtout celui des organisateurs.

Conquérir le public

Pour attirer les spectateurs et tenter de préserver l'avenir du GP d'Allemagne à Hockenheim, les billets se vendaient à partir de 50 euros pour la journée et l'accès était gratuit pour les moins de 16 ans. Mais cela n'a pas suffi pour remplir le fameux Stadium, une veille de départs en vacances. 

Derrière les intouchables Mercedes, Ferrari et Red Bull, le premier à se faire remarquer a été Fernando Alonso, 7e de la 1re séance. Puis le double champion du monde espagnol, très souriant, a soufflé dans son stand McLaren-Honda une bougie pour son 35e anniversaire, sur un gâteau en forme de casque. La 2e séance a été moins réussie et les Force India, grâce à leur moteur Mercedes, ont repris l'avantage sur les monoplaces de Woking. L'Allemand Nico Hülkenberg (7e) a devancé le Britannique Jenson Button (8e), qui n'a fait que 16 tours, puis est parti à l'hôpital de Mannheim, avec un oeil infecté.

Enfin, du côté des pilotes de réserve, le Monégasque Charles Leclerc (Haas-Ferrari) a devancé de justesse, en 1re séance, le Français Esteban Ocon (Renault), 19 ans comme lui. Puis les titulaires ont repris leurs bonnes habitudes, avec encore les pilotes Haas devant ceux des monoplaces jaunes.

AFP