Formule 1 : Retour sur cinq moments marquants de la carrière de Romain Grosjean

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
Romain Grosjean, Lotus
Romain Grosjean a connu dix podiums avec Lotus F1 Team | MANAN VATSYAYANA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après avoir officié cinq saisons au sein de l’écurie américaine Haas, Romain Grosjean a été remercié, ce jeudi. Le Franco-Suisse devrait donc mettre fin à sa carrière en F1 en fin de saison. Avant les six derniers Grands Prix qu’il reste à disputer, Grosjean a couru 175 courses et marqué 391 points, en 11 saisons. Retour sur cinq moments marquants de sa carrière en Formule 1.

► 22 avril 2012 : Son premier podium

S’il avait effectué ses débuts en F1 avec Renault en fin de saison 2009, sans marquer aucun point en sept courses, Romain Grosjean retrouve un baquet en 2012, chez Lotus F1 Team. Pour son 4e Grand Prix avec sa nouvelle écurie, le 11e de sa carrière, le pilote franco-suisse découvre les joies du podium pour la première fois, à Bahreïn. Parti en 7e position sur la grille de départ, il finit troisième derrière Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen. Il est alors le premier français à monter sur un podium de F1 depuis Jean Alesi, au Grand Prix de Belgique 1998.

► 2 septembre 2012 : Le crash à Spa-Francorchamps

Romain Grosjean a souvent été moqué pour ses accidents et carambolages, le plus mémorable étant peut-être celui de Spa en 2012. Après un accrochage avec Lewis Hamilton au départ, il passe au dessus des monoplaces de Sergio Pérez (Sauber) et Fernando Alonso (Ferrari), manquant de blesser le pilote espagnol. "Sur le coup, on ne se rend pas compte, enfin, je ne me rends pas compte que je suis passé juste au-dessus de la tête de Fernando Alonso. Mais quand on revoit les images, ça fait froid dans le dos", déclarait alors le Franco-Suisse après la course. Il se verra infliger une amende de 50 000 euros et un Grand Prix de suspension (à Monza), par les commissaires. En 175 courses, Romain Grosjean a abandonné à 48 reprises.

► 13 octobre 2013 : Le jour où il a pensé pouvoir remporter sa première course

Parti de la 4e position sur la grille, Grosjean effectue un excellent départ et se retrouve en tête dès le premier virage. Il parvient alors à conserver la première place pendant 26 tours, mais la perd à cause d’une mauvaise stratégie de pneus : "Je pensais que ce serait le jour où je remporterais ma première victoire en F1. Red Bull a fait trois arrêts et nous avons adopté la mauvaise stratégie de pneus lors de nos deux arrêts". Il se fait finalement dépasser par Sebastian Vettel et Mark Weber pour finir sur la 3e marche du podium. Cette année-là, il fera aussi une deuxième place au Grand Prix des Etats-Unis et finira 7e au classement du championnat du monde, son meilleur résultat.

► Le 23 août 2015 : Son dixième et dernier podium

Romain Grosjean a connu des hauts et des bas à Spa-Francorchamps. En 2015, il part 9e après une pénalité de cinq places sur la grille. Le pilote Lotus fait ensuite une bonne course, remonte au classement, et profite d’une crevaison de Vettel pour finir 3e, derrière les Mercedes des champions du monde Hamilton et Rosberg. Il signe alors son dixième podium, le dernier pour l’instant, avant les six Grands Prix restant dans cette fin de championnat 2020. S’il n’a jamais connu la victoire, il a fini deux fois 2e, au Canada en 2012, et aux Etats-Unis en 2013, et huit fois 3e.

► Le 1er juillet 2018 : Son meilleur résultat avec Haas

Pour sa troisième saison chez Haas, l’écurie américaine qu’il a rejointe en 2016, Romain Grosjean connaît des débuts pénibles. Avant d’entamer la neuvième course de la saison, au Red Bull Ring (Autriche), il n’a marqué aucun point et a abandonné trois fois. Il effectue de bonnes qualifications, se hissant à la sixième place sur la grille : "Je démontre à mes détracteurs que je sais encore tenir un volant", déclare-t-il alors, revanchard. Le lendemain, en course, il profite du double abandon des Mercedes pour causes mécaniques, et parvient à rallier l’arrivée malgré des pneumatiques en piteux état : "Les 20 derniers tours n'étaient pas amusants. Il y avait des bulles à l'arrière des pneus, et j'avais peur qu'ils n'explosent à tout moment ". Pour la 50e course de Haas en Formule 1, Romain Grosjean lui offre la quatrième place, devant son coéquipier Kevin Magnussen, 5e : "C'est un grand jour pour nous tous, toute l’équipe. Je suis tellement, tellement heureux pour tous les gars. On a fait du bon boulot tout le week-end ".

Hortense Leblanc hortense_lblnc