Formule 1: Normal que Vettel soit favorisé, estime Charles Leclerc

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Charles Leclerc au volant de sa Ferrari lors des essais de Barcelone
Charles Leclerc au volant de sa Ferrari lors des essais de Barcelone | XAVIER BONILLA / NURPHOTO

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le pilote monégasque de F1, Charles Leclerc, qui entame à 21 ans sa première saison chez Ferrari, a affirmé jeudi qu'il était normal que son coéquipier allemand Sebastian Vettel, quatre fois champion du monde, soit favorisé au regard de son expérience et de son ancienneté.

Le responsable de l'équipe Ferrari, Mattia Binotto, a récemment affirmé que Vettel serait favorisé par rapport à Leclerc au sein de la scuderia. "J'étais au courant et en plus de cela c'est logique, il n'a rien dit d'exagéré. Je n'ai pas beaucoup d'expérience chez Ferrari et il me parait normal à moi aussi, comme dans toutes les équipes, qu'il y ait toujours un pilote qui soit privilégié dans une situation 50/50 et c'est ce qu'il a dit", a déclaré Leclerc.

"Mais il a aussi dit que cela pourrait changer si je suis plus rapide que Seb (Vettel) donc je vais tout faire pour l'être".

Le jeune pilote, qui n'a effectué jusqu'à présent qu'une seule saison de F1 l'année dernière chez Sauber, a indiqué qu'il échangeait beaucoup avec Vettel lors des essais de pré-saison qui se déroulent actuellement sur le circuit de Barcelone.

"On a une bonne relation sur le boulot, sur la voiture, on parle beaucoup, on échange beaucoup les informations ce qui pour moi est très important pour un team (...). On a le même feedback sur la voiture même si le style de pilotage est un peu différent. On a deux différents styles de freinage mais l'important à la fin est que l'on donne le même feedback à l'équipe et pour l'instant c'est le cas".

AFP