Lewis Hamilton durant la séance de qualification du Grand Prix de Hongrie 2018

Formule 1 : Lewis Hamilton en pole position du Grand Prix de Hongrie

Publié le , modifié le

Lewis Hamilton partira en pole position du Grand Prix de Hongrie après avoir dominé la qualification samedi. Malgré une séance perturbée par les conditions météo, le leader du championnat a signé un énorme dernier tour pour décrocher la 77e pole de sa carrière. Son coéquipier Valtteri Bottas l'accompagne en première ligne, les Ferrari suivent en deuxième ligne. Le Français Pierre Gasly a signé un joli 6e chrono.

Lewis Hamilton, maître des éléments. Le pilote britannique a réussi un sacré tour de force en signant le meilleur temps de la séance de la qualification du Grand Prix de Hongrie sous la pluie et dans sa dernière tentative. La piste détrempée a longtemps perturbé l’ordre établi avant que les deux pilotes Mercedes ne renversent la vapeur à la dernière seconde.

Galvanisé par sa victoire héroïque en Allemagne le week-end passé, Hamilton a de nouveau enfilé le costume de super-héros pour cette fois voler sur l’eau. Alors que plus personne ne semblait en mesure d’améliorer son chrono la faute à la pluie tombée en abondance durant la Q2, Mercedes a frappé très fort en plaçant au finish ses deux monoplaces en tête, le Britannique en 1'35"658, Valtteri Bottas à 0"260. Au grand dam des Ferrari, Kimi Räikkönen, provisoirement en pole devant son coéquipier et leader Sebastian Vettel, pas en grande réussite ce samedi et à plus d’une demi-seconde de son principal concurrent. L’Allemand avait pourtant largement dominé le début de week-end, profitant des difficultés des Flèches d’Argent avec leurs pneus sur le sec. Le mauvais temps leur aura finalement sauvé la mise.

Les Red Bull déçoivent, Gasly égale sa meilleure qualification

Les gouttes ont aussi eu raison des espoirs de Red Bull, pourtant arrivé au Hungaroring avec des grands espoirs avec un nouveau bloc moteur complet et un Grand Prix d’Allemagne sacrifié. Mais piégé en Q2 par les gouttes, Daniel Ricciardo s’élancera seulement de la 12e place. Max Verstappen n’a pas non plus brillé, qualifié seulement en quatrième ligne (7e à 2’’374 !), derrière Carlos Sainz (Renault) et Pierre Gasly (Toro Rosso), les deux grands vainqueurs de cette hiérarchie bousculée. Le beau temps annoncé pour dimanche devrait rebattre les cartes.

Les autres Tricolores n’ont pas aussi bien dansé sous la pluie. Romain Grosjean (Haas) s’est qualifié en Q3 mais n’y a pas existé (10e), battu notamment par son coéquipier Kevin Magnussen. Esteban Ocon, 18e, paie les ennuis de son écurie Force India, en liquidation judiciaire et en nette perte de puissance depuis plusieurs courses. Charles Leclerc (Sauber) ne fait pas beaucoup mieux au 17e rang, alors que son partenaire Marcus Ericsson était, lui, passé en Q2.

Loris Belin @LorisBelin