Racing Point
La Formule 1 Racing Point de Sergio Perez. | ANDREJ ISAKOVIC / AFP

Formule 1 : L'écurie Racing Point deviendra Aston Martin en 2021

Publié le , modifié le

Le propriétaire d'Aston Martin, Lawrence Stroll, a annoncé une levée de fond de 600 millions d'euros afin de rentrer au capital de l'écurie de Formule 1 Racing Point, qui changera de nom à partir de la saison 2021.

Le constructeur de voitures de sport Aston Martin a annoncé vendredi une prochaine levée de fonds de 600 millions d'euros et l'entrée à son capital du milliardaire canadien de la F1 Lawrence Stroll. M. Stroll est propriétaire de l'écurie de F1 Racing Point qui va prendre le nom de Aston Martin à partir de la saison 2021, selon un communiqué du fabricant des bolides préférés de James Bond.

Aston Martin veut se relancer grâce à la F1

Aston Martin précise qu'il reste sponsor pour la saison 2020 de l'équipe Red Bull. Le constructeur britannique, qui connaît des difficultés financières et était à la recherche d'agent frais, explique qu'un consortium mené par Lawrence Stroll va prendre part à cette augmentation de capital à hauteur de 182 millions de livres. Ce consortium obtiendra une part de 16,7% du capital qu'il compte porter par la suite à 20% tandis que M. Stroll deviendra président exécutif de Aston Martin. Le reste de la levée de fonds, soit 318 millions de livres, sera réalisée auprès des actionnaires actuels du constructeur.

Aston Martin espère se relancer après avoir récemment lancé un avertissement sur résultat sur fond de ventes en berne et de chute de son action depuis son entrée en Bourse à Londres fin 2018. "La levée de fonds est nécessaire et permet d'assurer l'avenir de long terme du groupe", souligne Andy Palmer, directeur général. "M. Stroll va apporter sa solide expertise dans l'automobile et les marques de luxes dont nous pensons qu'elle sera bénéfique à Aston Martin", ajoute-t-il.  Le milliardaire canadien, père du pilote de l'équipe Racing Point, Lance Stroll, dispose d'une fortune de plus de 2 milliards de livres après avoir investi surtout dans la mode et des enseignes comme Pierre Cardin, Ralph Lauren et Tommy Hilfiger.

Avec AFP