Formule 1 - Grand Prix d'Italie : victoire historique du Français Pierre Gasly

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Pierre Gasly
La joie de Pierre Gasly | Mark Thompson / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pierre Gasly a remporté une incroyable victoire ce dimanche au Grand Prix d'Italie à Monza en devançant Carlos Sainz et Lance Stroll. Il devient le premier Français à remporter un Grand Prix de F1 depuis Olivier Panis en 1996. Une performance historique pour le Normand.

Non, la Formule 1 n’est ni ennuyeuse ni prévisible. Si on peut lui faire ce reproche à cause (grâce ?) à la domination habituelle des Mercedes, ce dimanche à Monza, absolument rien ne s’est passé comme prévu. Mercedes n’a pas gagné, Max Verstappen (Red Bull) a abandonné et Ferrari n’a pas fini le Grand Prix parce que certaines choses restent tout de même immuables. Mais la plus grande surprise, la plus grande imprévue, c’est cette magnifique victoire de Pierre Gasly (Alpha Tauri). Le Normand devient tout simplement le premier Français à remporter un Grand Prix de Formule 1 depuis 1996 et la victoire d’Oliver Panis à Monaco.

Gros crash pour Charles Leclerc 

Parti en 10e position, Pierre Gasly a profité de la safety car déployée au 21e tour suite à l’abandon de Kevin Magnussen (Haas) pour enfiler des pneus médiums et ainsi gagner de nombreuses places. Le bonheur des uns fait le malheur des autres puisque Lewis Hamilton (Mercedes) a voulu faire de même en plongeant dans la voie des stands mais celle-ci venait d’être interdite aux pilotes et le Britannique se voyait sanctionner de dix secondes d’arrêt. Une sanction dont Pierre Gasly a profité lors de la reprise de la course. 

La course avait été en effet interrompue suite au crash de Charles Leclerc (Ferrari), écrasant sa Ferrari dans le mur de pneus et quittant ainsi la course qui l’avait consacrée l’année dernière.

Deuxième départ donc, et Gasly, troisième prenait le meilleur envol sur un Lance Stroll (Racing Point) sans les épaules pour gérer une telle position sur la grille et troisième au final. Lewis Hamilton s’arrêtait aux stands pour effectuer sa pénalité et Pierre Gasly prenait ainsi les commandes de la course. Pour ne plus les lâcher, validant sa première victoire en carrière et son deuxième podium après celui au Brésil en fin de saison dernière. Un podium sur lequel il avait côtoyé Carlos Sainz (McLaren) qui a failli lui coûter la victoire aujourd’hui dans une fin de course haletante. Mais Gasly a résisté jusqu’au bout, pour une performance absolument dingue. Il devient le treizième Français vainqueur d'un Grand Prix dans l'histoire de la Formule 1.

Mercedes en difficulté

Mercedes, pour sa part, a vécu un dimanche empêtré dans le peloton, loin des standards de l’écurie britannique qui préfère caracoler en tête. Valtteri Bottas a finalement pris le meilleur sur son coéquipier (5e contre 7e) alors que son premier tour ne laissait pas présager d’un tel résultat. Parti deuxième, il était relégué en sixième position dès la fin du premier tour. Mais la première safety car et l’interruption ont rebattu les cartes.

à voir aussi Formule 1 : revivez le succès historique de Gasly au Grand Prix d'Italie Formule 1 : revivez le succès historique de Gasly au Grand Prix d'Italie

En revanche, rien n’a changé depuis la semaine dernière pour les Ferrari. Les deux pilotes ont abandonné à cause d’une soudaine rupture des freins pour Sebastian Vettel et du crash, donc, pour Charles Leclerc. A domicile, la Scuderia Ferrari n’a pris aucun point, le pire résultat à Monza depuis 1995 et les abandons de Jean Alesi et Gerhard Berger. Certaines choses se suivent et se ressemblent finalement d'un Grand Prix à l'autre.

Dans un dimanche qui consacre définitivement le retour tricolore au plus haut niveau en Formule 1 grâce à la victoire de Pierre Gasly, les deux autres Français du plateau terminent 8e pour Esteban Ocon (Renault) et 12e pour Romain Grosjean (Haas).