Force India
La Force India et ses ingénieurs viseront haut cette année encore. | FLORENT GOODEN / DPPI MEDIA / DPPI

Formule 1 : Force India signe pour une 4e place

Publié le , modifié le

L’an passé, Force India a bousculé la hiérarchie de la Formule 1 en prenant la 4e place. La confirmation étant toujours plus délicate, l’écurie indienne essaiera cette saison de conserver au moins cette position au classement constructeurs tout en jouant les trouble-fêtes à chaque Grand Prix. Cela commence dès ce week-end, à Melbourne, avec les débuts du Français Esteban Ocon chez une grosse cylindrée et les attentes grandissantes autour de Sergio Pérez.

Les deux pilotes et leur voiture compteront dans la course au podium sur certaines courses, comme cela a déjà été le cas la saison passée avec une Force India montée sur la 3e marche à deux reprises (Monaco et Europe) et au pied de ce podium deux fois également (Belgique et Brésil). Trois de ces quatre performances étaient d’ailleurs l’œuvre de Sergio Pérez. Le Mexicain a impressionné sur les pistes en entrant pour la première fois dans le cercle des 100 points sur une saison. Alors que son ancien partenaire, Nico Hülkenberg, était attendu plus haut, c’est bien lui qui a raflé la 7e position du classement pilotes, un statut qu’il aura à confirmer car derrière, la concurrence pousse, y compris en interne…

L'attraction Ocon

Cette saison, le deuxième pilote sera le très prometteur Esteban Ocon, champion d’Europe de Formule 3 en 2014 et présent dans les stands de Formule 1 depuis quelques temps maintenant. Après avoir été pilote de réserve chez Renault en 2015, il débute finalement chez Manor avec 9 GP la saison dernière. Chez Force India, il va découvrir le haut de tableau et sera attendu sur ses qualités de pilotage face aux expérimentés Felipe Massa (11e, Williams) et Fernando Alonso (10e, McLaren), places qu’il visera au moins : « Mon objectif, finir chaque course dans les points ! » a-t-il déclaré à l'aube de cette nouvelle saison.

Une Force India pas attirante mais performante

La voiture, elle, n’a pas trop changé. Le bloc moteur Mercedes est conservé et seul le nez a vraiment été modifié. Il permettra une prise d’air plus importante et donc un aérodynamisme toujours plus poussé. Et pour l’améliorer encore, c’est sur l’humain qu’il faudra travailler : « Nous leur avons dit qu’ils [Pérez et Ocon] devraient peser 70kg à Melbourne » souligne le directeur technique Andrew Green, tout en rappelant que ses deux pilotes font actuellement deux kilogrammes de trop. Et de rajouter : « Williams est trop rapide pour nous, mais nous les rattraperons. La saison est longue. »

Alors la VJM10 n’est peut-être pas la plus attirante esthétiquement parlant mais sur le plan technique, elle est ultra-développée. Et cela ne devrait cesser. En termes de développement et d’améliorations, Force India est devenu un producteur à prendre au sérieux. Et donc une écurie à surveiller dans son ensemble cette saison.

Adrien Fonteneau @Adri_Fntn