Lewis Hamilton
Lewis Hamilton a brillé lors du GP d'Espagne. | AFP

Fomule 1 : Hamilton brille à Barcelone, pas les Français

Publié le , modifié le

Pour la cinquième course de la saison, Lewis Hamilton a assumé son rang de leader du championnat. Après un départ chaotique, surtout pour les Français, le Britannique a attendu le 34e tour pour s’emparer définitivement de la première place.

A Barcelone, les premières secondes furent primordiales. D’abord le formidable départ de Sebastian Vettel : l’Allemand prend l’aspiration dans la ligne droite de départ et dépose Bottas dès le premier virage. Après cet éclair, la course s'assombrit. Le Français Romain Grosjean effectue un dérapage incontrôlé au 3e virage. Hors piste, il entraîne également Pierre Gasly et Nico Hülkenberg dans son naufrage. Une minute de course et déjà beaucoup d’action.

Hamilton en maître

Au premier tiers de la course, la pluie s'invite sur le circuit. Cela n'empêche pas Lewis Hamilton de creuser l'écart. Aujourd'hui, seul Verstappen arrive à titiller le leader. Les autres pilotes ne sont pas dans le rythme (notamment Ferrari) ou abandonnent. Au 25e tour, Kimi Raikkonen est au ralenti et n'arrive plus à accélérer... Il est doublé par Vettel, Bottas et Magnussen, avant d'abandonner au tour suivant. Le Finlandais n'est pas le seul à connaître un problème technique. Le dernier tricolore en piste Esteban Ocon sent son moteur chauffé, sans obtenir la moindre explication. Lui aussi est contraint à l'abandon ! Pour rendre la course encore plus folle, un cinquième pilote jette l'éponge : Stoffel Vandoorne (McLaren) à cause d'une perte de puissance.

Hamilton surfe sur la course. Au final, Le Britannique remporte le Grand Prix d'Espagne, deux semaines après avoir renoué avec le succès au GP d'Azerbaïdjan. Son coéquipier Valtteri Bottas et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) l'accompagnent sur le podium. Son rival allemand Sebastian Vettel (Ferrari) est quatrième, suite à un mauvais choix stratégique de son équipe.

France tv sport @francetvsport