Fernando Alonso
Fernando Alonso | AFP

Fernando Alonso participera bien aux 24h du Mans en 2018 avec Toyota

Publié le , modifié le

Même si son engagement en Formule 1 au sein de l'écurie McLaren, qui sera motorisée par Renault la saison prochaine, a été confirmé, l'équipe britannique a libéré Fernando Alonso pour les prochains 24h du Mans. Après avoir participé aux 500 Milles d'Indianapolis en 2017, le champion du monde de F1 va donc s'attaquer à la course dans la Sarthe, au volant d'une Toyota, pour tenter de s'offrir la "triple couronne", c'est-à-dire remporter le GP de Monaco, les 500 Milles d'Indianapolis et les 24h du Mans. Seul Graham Hill l'a fait.

"Je ne serai jamais timide au sujet de mon ambition de remporter la Triple couronne en sport automobile", a déclaré Fernando Alonso. "Nous avons essayé l'année dernière en Indy. J'étais proche mais je l'ai raté. Cette année, j'ai la chance de pouvoir courir pour la victoire au Mans. C'est un énorme challenge, mais je suis prêt, préparé et orienté pour un combat."

Après avoir mené les 500 Milles d'Indianapolis durant 27 tours, le pilote espagnol avait dû abandonner sur casse moteur, alors qu'il occupait la 7e place à 21 tours de l'arrivée. Pour s'approcher un peu plus de son rêve, Fernando Alonso a été autorisé par son équipe McLaren à rater une épreuve pour assouvir son rêve. "En aucun cas ce challenge ne va me détourner de mon objectif principal de la F1 avec McLaren", a-t-il ajouté.

Au volant d'une Toyota Hybrid, il fera équipe dans la monoplace N.8 avec les anciens pilotes de F1 Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima. Il remplace donc le Britannique Anthony Davidson, qui aura un rôle de pilote de développement. Alonso fera ses débuts en mai à Spa, et sera engagé "dans toutes les épreuves qui ne sont pas en conflit avec ses obligations en F1", indique un communiqué du constructeur nippon.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze