F1 : Red Bull quittera Renault pour Honda en 2019

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Verstappen Red Bull

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après 11 années de collaboration, l'écurie autrichienne Red Bull a annoncé que Renault ne construira plus les moteurs de ses monoplaces dès la saison prochaine. Elle avait pourtant conquis 8 titres mondiaux (4 des pilotes, 4 des constructeurs) avec ces fameux moteurs. Mais les relations orageuses entretenues entre l'écurie et le motoriste depuis plusieurs saisons et la possibilité de passer chez un concurrent ont poussé le board de Red Bull à couper son moteur Renault. La saison prochaine, l'écurie autrichienne sera équipée d'un moteur Honda.

La liesse des 57 victoires décrochées lors des 11 derniers années n'a jamais réussi à éclipser un climat tendu entre l'écurie et le motoriste. Le responsable de la filière automobile, Helmut Marko, et le patron de l'écurie, Christian Horner, avaient déjà fait savoir à plusieurs occasions qu'ils n'étaient pas satisfait du travail de Renault. En 2015, Horner en avait notamment voulu à Renault après le fiasco de Melbourne. Daniil Kvyat avait dû abandonner avant même de prendre le départ à cause d'un problème de boîte de vitesses.

Les victoires s'étaient rarifiées et l'écurie autrichienne ne s'était pas gênée de faire disparaître toute mention à son motoriste sur sa monoplace, ce qui a laissé de la place aux badges Tag-Heuer et Aston Martin. Red Bull a des ambitions et veut "se battre non plus seulement pour la victoire en Grand Prix mais pour les titres mondiaux", a expliqué Christian Horner.

L'avenir de Daniel Ricciardo toujours en suspens

Mais pas question de quitter Renault sans porte de sortie. L'écurie autrichienne s'était laissé du temps pour analyser les nouveaux moteurs Honda, installés sur sa petite sœur Toro Rosso. "Nous avons été impressionnés par l'engagement de Honda en F1, par sa progression rapide ces derniers temps aux côtés de Toro Rosso", s'est félicité Horner.

Red Bull devrait s'engager pour deux années avec le motoriste Honda, ce qui pourrait laisser la porte ouverte au motoriste Aston Martin (déjà sponsor titre de l'écurie) en 2021. Mais cette décision a également son importance par rapport à l'avenir de Daniel Ricciardo. Le pilote australien, courtisé par Ferrari et Mercedes, est en fin de contrat à la fin de la saison et est exigeant : il veut se battre pour le titre mondial. Le passage chez Honda va-t-il y changer quoi que ce soit ? Réponse dans plusieurs semaines.