Grand Prix Bahrein circuit illustration
Grand Prix Bahrein circuit illustration | AFP - KAMARUL AKHIR

F1 - Le Grand Prix de Bahreïn réintégré au calendrier

Publié le , modifié le

La Fédération internationale automobile a réintégré le GP de Bahreïn au calendrier de F1 cette saison. "C'est une très bonne nouvelle pour Barhein, en tant que pays nous avons traversé une période très difficile et la stabilité est de retour" a confié Zayed R. Alzayani, responsable du Circuit international de Bahrein. Initialement prévu le 13 mars, le GP avait été annulé fin février en raison de manifestations populaires.

Le Grand Prix de Bahreïn aura bien lieu. Initialement prévu le 13 mars, la course avait été annulée en raison d'un grave soulèvement dans le Royaume. Sept personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées par les forces de sécurité bahreïnies au plus fort du mouvement, après lequel des centaines d'opposants ont été arrêtés, selon l'opposition, qui demandait, à l'instar des protestataires tunisiens et en égyptiens, des réformes politiques et sociales. Le royaume de Bahreïn avait renoncé fin févier à organiser le 13 mars le GP national qui, sur le circuit de Sakhir, devait ouvrir la saison de Formule 1, pour se concentrer sur "la mise en place d'un nouveau dialogue national", avait annoncé le prince Salman bin Isa Al-Khalifa. Il est "important pour le pays de se concentrer sur les questions d'intérêt national et de laisser l'accueil du GP de Bahreïn à une date ultérieure", avait-il poursuivi. Le grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone, avait depuis lors affirmé à plusieurs reprises qu'il travaillait à la réintroduction du GP de Bahreïn dans le calendrier. Le calme revenu, la FIA a tenu promesse et annoncé que la course tiendra le weekend du 28 au 30 octobre, à la place du GP d'Inde, repoussé à son tour.

AFP