Daniel Ricciardo
Daniel Ricciardo (Red Bull). | ANTONIN VINCENT / DPPI Media / DPPI

F1- GP de Chine : Ricciardo s'impose devant Bottas et Räikkönen

Publié le , modifié le

Parti en sixième position, Daniel Ricciardo (Red Bull) a effectué une grosse remontée pour s'imposer lors du Grand Prix de Chine. Il devance Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari). Sebastian Vettel (Ferrari), parti en pole position, termine 8e après un accrochage avec Max Verstappen (Red Bull) peu avant l'arrivée. Esteban Ocon (Force India) termine premier Français à la 11e place.

L'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) s'est offert une victoire inattendue dans un Grand Prix de Formule 1 de Chine à rebondissements, sur le circuit de Shanghai dimanche, à l'issue d'une remontée dont il a le secret. Il devance les Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari).

Verstappen condamne Vettel

Les favoris britannique Lewis Hamilton (Mercedes), en difficulté ce week-end, et allemand Sebastian Vettel (Ferrari), accroché par le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), sont quatrième et huitième. Chez les Français, Romain Grosjean (Haas), parti en 10e position, termine la course à la 17e place, juste devant Pierre Gasly (Toro Rosso), auteur d'une tentative de dépassement dangereuse sur son coéquipier Brendon Hartley. C'est Esteban Ocon (Force India) qui termine meilleur tricolore avec une douzième place.

Les réactions :

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), 4e: "Encore une journée difficile. J'ai essayé de m'accrocher (après la neutralisation, nldr) mais mes pneus étaient finis, donc je n'avais aucune chance de garder les Red Bull derrière moi. Samedi et dimanche avaient tout l'air d'un désastre de mon côté. Je n'avais juste pas de rythme et je me battais avec la voiture. Nous sommes sous-performants mais je ne vais pas me laisser aller car je sais que la bataille va être rude. Il faut que je retrouve mon niveau normal de performance avant de perdre davantage de points précieux. Ca aurait pu être pire, Max (Verstappen) m'a rendu un grand service au Championnat (en harponnant le leader Vettel, 8e, ndlr), mais il faut oublier ce week-end. Nous devons travailler pour comprendre pourquoi nous sommes en difficulté et commencer à remonter vers la première place."

Sebastian Vettel (ALL/Ferrari), 8e: "J'ai été chanceux de finir la course. Elle aurait pu s'arrêter après la collision (avec Verstappen, ndlr). Heureusement, la voiture roulait encore, même si elle n'avait plus aucun équilibre. Nous avons perdu la tête après l'arrêt au stand, ce qui n'était déjà pas idéal. Nous étions à peu près sûrs de ressortir devant, mais non. La voiture de sécurité est arrivée au mauvais moment pour Valtteri (Bottas) et moi, trop tard pour que nous puissions réagir. Après, les Red Bull étaient plus rapides et il ne servait pas à grand chose de résister quand Daniel (Ricciardo) puis Max (Verstappen) sont revenus. Je lui ai laissé de la place au cas où mais il a subi un gros blocage de roues et c'est pourquoi nous nous sommes heurtés. Il comprend qu'il était en tort, je crois. Ceci dit, j'ai apprécié qu'il vienne immédiatement me voir parce que c'est comme ça qu'on doit régler les choses, en face à face."

Valtteri Bottas (FIN/Mercedes), 2e: "Je suis déçu. J'ai plus l'impression d'avoir perdu la victoire que d'avoir gagné un podium. Etre deuxième n'était pas l'objectif après ce bon départ et une stratégie payante (3e sur la grille, il a dépassé Räikkönen dans le premier tour puis Vettel après leurs arrêts aux stands, ndlr). (...) Nous avons perdu la course à cause de la voiture de sécurité. Quand elle est sortie, Sebastian (Vettel) et moi avions déjà passé l'entrée des stands, donc nous avons été un peu malchanceux: les autres ont pu s'arrêter, pas nous. Ils ont pu chausser des pneus plus frais quand j'ai parcouru près de quarante tours sur les medium, donc j'allais moins vite à la fin. C'est très serré entre Red Bull, Ferrari et nous, donc il faut continuer de développer la voiture. Presque gagner deux week-ends de suite est pire que tout, mais ça nous donne encore plus envie."

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari), 3e: "C'était une course pénible, pas très agréable. J'étais bien parti mais j'ai dû reculer (derrière Vettel, ndlr) et ça m'a coûté quelques places. Après l'arrêt au stand, la voiture était plus rapide et les sensations bonnes. La voiture de sécurité nous a aidés car nous avions des pneus frais. Je dirais que ça nous a remis dans la course. A la fin, j'avais une bonne vitesse par rapport aux gars qui avaient les mêmes gommes mais s'en rapprocher et les suivre est difficile. Nous allions plus vite que Valtteri (Bottas), mais quand vous vous rapprochez ça devient plus difficile. Je n'arrivais pas à être suffisamment proche de lui. Troisième en partant de la première ligne, ça n'est pas le résultat idéal. On va essayer de faire mieux."

Le classement de la course  : 

1. Daniel Ricciardo (Red Bull)
2. Valtteri Bottas (Mercedes)
3. Kimi Räikkönen (Ferrari)
4. Lewis Hamilton (Mercedes)
5. Max Verstappen (Red Bull)
6. Nico Hülkenberg (Renault)
7. Fernando Alonso (McLaren)
8. Sebastian Vettel (Ferrari)
9. Carlos Sainz (Renault)
10. Kevin Magnussen (Haas)
11. Esteban Ocon (Force India)
...
17. Romain Grosjean (Haas)
18. Pierre Gasly (Toro Rosso)

Le classement des pilotes : 

    1. Sebastian Vettel  54 pts
    2. Lewis Hamilton  45
    3. Valtteri Bottas    40
    4. Daniel Ricciardo 37
    5. Kimi Räikkönen  30
    6. Fernando Alonso  22
    7. Nico Hülkenberg  22
    8. Max Verstappen  18
    9. Pierre Gasly 12
    10. Kevin Magnussen  11
    11. Stoffel Vandoorne  6
    12. Carlos Sainz Jr  3
    13. Marcus Ericsson  2
    14. Esteban Ocon  1
 

France tv sport @francetvsport