Hamilton
Le Britannique a bénéficié d'une scénario fou pour s'imposer. | Andrej ISAKOVIC / AFP

F1 - GP d'Allemagne : Hamilton l'emporte après une course folle, Vettel a abandonné

Publié le , modifié le

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté dimanche le Grand Prix d'Allemagne de Formule 1, à Hockenheim (Bade-Wurtemberg), devant les Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari). Ce 66e succès en carrière lui permet de reprendre la tête du Championnat du monde, avec 17 points d'avance, à l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), qui a abandonné après être sorti de la piste au 52e tour alors qu'il menait et que la pluie avait fait son apparition.

Alors que Ferrari dominait la course, le tour 52 fut fatal. Le leader du championnat du monde Sebastian Vettel, huit points devant Lewis Hamilton (Mercedes), a perdu le contrôle de sa monoplace sous la pluie. Il a terminé sa course dans le mur après être sorti dans le bac à gravier. Résultat, Lewis Hamilton remporte la course devant l'autre Mercedes de Valtteri Bottas. Kimi Räikkönen occupe la troisième place du podium. Satisfaction côté français avec deux bons résultats : Romain Grosjean termine 6e, Esteban Ocon 8e. 

C'est la première fois que le natif de Stevenage remporte une course après être parti au-delà des six premières places. "Il faut toujours y croire, j'ai prié longuement avant le départ", a expliqué le quadruple champion du monde, très éprouvé mais ravi. L'équipe a réalisé un super boulot, la voiture était extraordinaire", a-t-il ajouté tandis que les cieux se déchaînaient enfin après l'arrivée. L'hymne britannique en l'honneur du vainqueur a été joué sous un énorme orage. Mercedes a également récupéré la tête du classement des constructeurs, huit points devant Ferrari. Parti seulement de la 14e position suite à un problème hydraulique samedi en qualifications, Hamilton, rapidement remonté au 4e rang, a ensuite profité des averses éparses apparues dans le dernier tiers de la course et du retrait de son rival.
 

Vettel perd gros

En abandonnant au 52e tour 1 alors qu'il était tranquillement en tête de la course, Sebastian Vettel a perdu gros. Il n'avait pas chaussé de gommes intermédiaire ou pluie contrairement à plusieurs autres pilotes. Vettel était parti en pole position et tentait d'obtenir sa première victoire à Hockenheim. Il s'agit du premier abandon du pilote de 31 ans cette saison.

Avec AFP
    

France tv sport francetvsport