Fernando Alonso
Fernando Alonso | AFP

F1: Ferrari ferme la porte d'un retour d'Alonso la saison prochaine

Publié le , modifié le

Clairement déçu par le moteur Honda et prêt à changer d'écurie la saison prochaine si McLaren ne lui donne pas de garanties de victoire, Fernando Alonso ne devrait pas prendre le chemin de l'Italie. Sergio Marchionne, le président de la Scuderia, a en effet déclaré au sujet du pilote espagnol, lors du week-end de la F1 en Autriche: "Il s'intéresse peut-être à nous, mais pas nous à lui".

Chez Red-Bull, l'association Ricciardo-Verstappen a été confirmée en 2018. Chez Mercedes, la cohabitation avec Lewis Hamilton n'est pas possible, étant donné leur expérience passée chez McLaren (en 2007). Reste donc Ferrari. Mais Fernando Alonso, très critique à l'égard du moteur Honda qui équipe sa McLaren, ne devrait pas trouver dans le 3e Top Team une direction pour la prochaine saison. A 35 ans, l'ancien champion du monde, qui s'est essayé aux 500 Miles d'Indianapolis cette année lors du week-end du Grand Prix de Monaco, ne semble pas faire partie des pilotes susceptibles d'intéresser la Scuderia. 

C'est ce qu'a clairement dit le président de Ferrari, Sergio Marchionne: "Il s'intéresse peut-être à nous, mais pas nous à lui". C'est lapidaire. Difficile dès lors d'imagnier l'Espagnol piloter aux côtés de Sebastian Vettel en 2018, lui qui avait passé cinq saisons chez le Cheval Cabré entre 2010 et 2014.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze