La joie de l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull)
La joie de l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) | AFP - OLIVIER MORIN

Et de dix pour Vettel !

Publié le , modifié le

L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) a signé, samedi, sa 10e pole position de la saison sur le circuit de Monza (Italie). Dimanche, il s'élancera devant les Britanniques Lewis Hamilton et Jenson Button (McLaren) pour tenter d'accrocher un deuxième succès consécutif - un 8e cette saison - après celui obtenu à Spa, fin août dernier.

Grille de départ du GP Italie :
1. Vettel (All, Red Bull) 1'22''275
2. Hamilton (Ang, McLaren) 1'22''725
3. Button (Ang, McLaren) + 1'22''777
4. Alonso (Esp, Ferrari) 1'22''841
5. Webber (Aus, Red Bull ) 1'22''972
6. Massa (Bré, Ferrari) 1'23''188
7. Petrov (Rus, Lotus Renault) 1'23''530
8. Schumacher (All, Mercedes GP) 1'23''577
9. Rosberg (All, Mercedes GP) 1'24''477
10. Senna (Bré, Lotus Renault)
11. Di Resta (Eco, Force India)
12. Sutil (All, Force India)
13. Barrichello (Bré, Williams)
14. Maldonado (Ven, Williams)
15. Perez (Mex, Sauber)
16. Buemi (Sui, Toro Rosso)
17. Kobayashi (Jap, Sauber)
18. Alguersuari (Esp, Toro Rosso)
19. Trulli (Ita, Lotus)
20. Kovalainen (Fin, Lotus)
21. Glock (All, Virgin)

Au dessus de la mêlée. C'est, en ces temps de Coupe du monde de rugby, la première expression qui vient à l'esprit quand on pense à Sebastian Vettel. L'Allemand a encore dompté la concurrence, ce samedi, au volant de sa Red Bull, lors des essais qualificatifs pour le Grand Prix d'Italie. Pour la 10e fois cette saison - après l'Australie, la Malaisie, la Chine, la Turquie, Monaco, le Canada, Valence, la Hongrie et la Belgique - le champion du monde en titre s'est montré le plus rapide (1'22''275).

Il a devancé de près d'une demie seconde ses poursuivants, les Britanniques de l'écurie McLaren, Lewis Hamilton (1'22''725, 2e) et Jenson Button (1'22''777, 3e), pour décrocher cette nouvelle pole. Vainqueur l'an passé à Monza, l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) s'est, lui, classé 4e, et le deuxième pilote Red Bull, Mark Webber, 5e. L'Australien partagera pour sa part la troisième ligne avec le Brésilien Felipe Massa (Ferrari, 6e). Une déception pour l'écurie italienne qui espérait sans doute faire beaucoup mieux sur ses terres !

"J'étais très confiant avec les réglages, mais je ne pensais pas que l'écart serait si important avec les McLaren", a confié vettel. De son côté Lewis Hamilton n'a pu que constater la supériorité de son adversaire: "Il était intouchable aujourd'hui. On a une bonne voiture avec un équilibre très satisfaisant, mais dans son dernier tour, Sebastian était simplement au-dessus".

Isabelle Trancoën