Essais libres : Hamilton donne le ton, Raïkkönen résiste

Essais libres : Hamilton donne le ton, Raïkkönen résiste

Publié le , modifié le

Lewis Hamilton (Mercedes), déjà auteur du meilleur temps de la première séance d'essais libres pour le GP de Chine, a récidivé ce vendredi lors de la deuxième séance. Mais Kimi Räikkönen (Ferrari), auteur du 2e chrono à quatre dixièmes seulement, a bien résisté.

En passant des pneus medium aux pneus tendres, Hamilton a amélioré de près de deux secondes son meilleur temps du matin: 1'37''219 soit 443 millièmes de mieux que le Fnlandais. Autre bonne surprise, Daniel Ricciardo a posté sa Red Bull-Renault au 3e rang dans la hiérarchie très provisoire de ces essais libres cruciaux. A une seconde d'Hamilton, certes, mais devant tous les autres, sauf Räikkönen. De quoi calmer un peu Dietrich Mateschitz, le fondateur de la célèbre boisson énergétique, qui a réitéré cette semaine, en Autriche, la menace de "quitter la F1" si son équipe ne gagne plus.

Top 10 pour Grosjean

Comme souvent le vendredi après-midi, Nico Rosberg, à qui le circuit de Shanghai rappelle de bons souvenirs (1re pole et 1re victoire en F1, en 2012),  n'a pas cherché la performance. Il s'est surtout occupé de préparer la course, en faisant de longs relais dans l'autre Mercedes, et a terminé la séance au 5e rang, juste derrière l'autre Ferrari de Sebastian Vettel, vainqueur surprise en Malaisie. Cinquième le matin, le Brésilien Felipe Nasr (Sauber) s'est encore distingué (8e temps), grâce aussi à son moteur italien qui lui a permis de se  placer au niveau des Williams à moteur Mercedes, un peu décevantes sur c  circuit supposé les favoriser. De retour au volant de la Lotus qu'il avait prêtée au réserviste Jolyon Palmer pour la 1re séance, Romain Grosjean est entré dans le Top 10 (9e) sur un circuit où il avait marqué ses tout premiers points en F1, en 2012.

Chez McLaren-Honda, les choses ont évolué dans le bon sens puisque Jenson Button a signé le 10e chrono et Fernando Alonso le 12e, dans des fourchettes de temps beaucoup plus encourageantes que le matin. Un seul drapeau rouge a été provoqué par un tout-droit de Felipe Massa, mais le Brésilien n'a que légèrement abîmé le museau de sa Williams. Quant à Daniil Kvyat, il a dû interrompre ses efforts en raison de gros soucis de freinage. La 3e séance aura lieu samedi midi et servira de répétition générale pour les qualifications de l'après-midi.

francetv sport @francetvsport