Hamilton
Hamilton et Rosberg ont encore été intouchables | MARWAN NAAMANI / AFP

Essais libres : Hamilton donne le ton à Abou Dhabi

Publié le , modifié le

Lewis Hamilton (Mercedes), en tête du championnat du monde de Formule 1 avant la 19e et dernière manche, dimanche à Abou Dhabi, a signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres, vendredi sur le circuit de Yas Marina.

Hamilton a bouclé 32 tours en pneus Pirelli tendres, les seuls autorisés lors de cette 1re séance, et son meilleur chrono a été de 1 min 43 sec 476/1000, soit 133 millièmes de moins que son coéquipier allemand Nico Rosberg, 2e du championnat à 24 points de l'Anglais de Stevenage. Comme souvent cette saison, les deux pilotes Mercedes-AMG ont été intouchables. Mais l'écart a été encore plus effrayant que d'habitude: une seconde et demie d'écart entre Rosberg, 2e, et Fernando Alonso (Ferrari), 3e, au lendemain de l'annonce officielle de son départ de la Scuderia.

Un peu dégoûté par la F1 en général, après 265 GP en 15 ans, un autre champion du monde, Jenson Button, qui risque de faire les frais de l'arrivée probable d'Alonso chez McLaren, a eu le temps de "tweeter" pendant la séance car sa monoplace n'a pu boucler que huit tours et a dû rester longtemps dans son garage. "C'est bien de voir que Mercedes-AMG va avoir de la concurrence ce week-end: 1,7 seconde d'écart (entre Hamilton et Alonso)", a lancé "JB", très ironique, sur les réseaux sociaux. S'il trouve refuge l'an prochain en endurance, comme l'Australien Mark Webber, Button va revivre. Il n'a que 34 ans.

"JEV" dans le Top 6

Cette première séance s'est disputée en plein soleil. Le Top 6 a été complété par les deux pilotes Red Bull, Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo, suivis au 6e rang par un excellent Jean-Eric Vergne (Toro Rosso). Soit trois monoplaces équipées de moteurs Renault, de bon augure pour la suite du week-end. Comme c'était le dernier vendredi de la saison de F1, trois jeunes pilotes ont pu faire leurs grands débuts en F1, un week-end de Grand Prix. Le plus rapide a été le Français Esteban Ocon (Lotus), 18 ans, champion d'Europe de Formule 3 et auteur du 16e chrono, à trois dixièmes seulement de son coéquipier Pastor Maldonado, bien plus expérimenté que lui.

Deux autres se sont contenté des deux dernières lignes sur la feuille de chronos, le Chinois Adderly Fong (Sauber), 24 ans, et le Britannique Will Stevens (Caterham), 22 ans. Stevens n'a pu faire que 14 tours mais il va  continuer son apprentissage car il a signé pour défendre jusqu'à dimanche les couleurs de l'écurie Caterham, toujours en redressement judiciaire. Et le vert c'est la couleur de l'espoir.

AFP