Nico Rosberg
Nico Rosberg a devant son coéquipier | MARWAN NAAMANI / AFP

Essais libres 2 : Rosberg devant Hamilton à Abou Dhabi

Publié le , modifié le

Nico Rosberg (Mercedes) a réalisé le meilleur temps de la 2e séance d'essais libres du Grand Prix d'Abou Dhabi, vendredi soir sur le circuit de Yas Marina, devant son coéquipier Lewis Hamilton, déjà assuré d'un 3e titre mondial.

Rosberg, vainqueur des deux derniers GP au Mexique et au Brésil, a bouclé son meilleur tour en 1 minute 41 secondes et 983/1000es avec des pneus Pirelli à gomme super-tendre. De quoi devancer Hamilton de 138/1000es, contre 141/1000es à l'avantage de l'Anglais en 1re séance. Et de bon augure pour les qualifications de samedi, avant-dernier épisode de leur duel en 2015. La 3e place de cette 2e séance a été prise, et c'est une surprise, par la Force India du Mexicain Sergio Pérez, gonflé à bloc par une séance de préparation de cocktails, vendredi soir dans le paddock de Yas Marina, avec son coéquipier Nico Hülkenberg.

Pérez n'a fait que 23 tours en 2e séance, contre 39 pour Rosberg, et a devancé de justesse la Red Bull à moteur Renault de Daniel Ricciardo, suivie de près par la Ferrari de Sebastian Vettel, trois fois victorieux à Abou Dhabi depuis la toute première édition, en 2009. Pendant ce temps-là, dans le paddock, le Directeur général de Renault Sport F1, Cyril Abiteboul, se préparait à participer à une conférence de presse très attendue, suite à l'annonce par le Team Principal de Red Bull Racing, Christian Horner, qu'une annonce interviendrait "dans les prochains jours", sur l'identité du moteur de ses monoplaces en 2016. Probablement un moteur Renault, mais sous un autre nom.

Dans le duel prévu dimanche entre les Finlandais Räikkönen et Valtteri Bottas (Williams), séparés d'un tout petit point, pour la 4e place du championnat, le champion du monde 2007, auteur du 7e chrono, mène 2 séances à zéro face à Bottas, 11e temps, comme lors de la 1re séance. Devant des tribunes clairsemées, à la tombée du jour et à la même heure que la course de dimanche, la bonne surprise est venue de Fernando Alonso (McLaren-Honda), auteur du 9e temps, soit entre deux pilotes équipés de moteurs Mercedes, les meilleurs du plateau, Nico Hülkenberg (Force India) et Pastor Maldonado (Lotus). Chez Lotus, Romain Grosjean a récupéré le volant de sa voiture, prêtée en 1re séance au réserviste britannique Jolyon Palmer, titulaire l'an prochain dans son baquet. Le Franco-Suisse a bouclé 27 tours, avec le 15e chrono à la clé, et disputera dimanche son 83e et dernier GP dans l'écurie qui l'a fait débuter en F1, fin 2009. 

AFP