Ross Brawn Mercedes
Ross Brawn | TOSHIFUMI KITAMURA/AFP

Essais de pneus: Ross Brawn (Mercedes) assume et attend le verdict

Publié le , modifié le

Le Team Principal de l'écurie Mercedes-AMG de Formule 1, Ross Brawn, a assumé à 100% la décision de participer à une séance d'essais de pneus Pirelli à Barcelone après le Grand Prix d'Espagne et attend confiant le verdict du Tribunal international de la FIA, a-t-il dit jeudi.

"C'était ma décision. Nous pensions être en mesure de participer à ces essais, qui n'étaient pas secrets, et j'ai confiance dans le processus qui a été mis en place par la FIA. Quand la décision sera rendue, vous connaîtrez la totalité des faits et vous pourrez en juger", a dit l'ingénieur britannique lors d'une conférence de presse vendredi, dans le paddock du Grand Prix du Canada à Montréal. "C'est la première fois" que ce Tribunal International, créé en 2010 par la  FIA, va siéger, et "c'est une bonne structure, en laquelle j'ai confiance", a ajouté l'ex-directeur technique de la Scuderia Ferrari, à l'époque triomphante de Michael Schumacher, au début des années 2000. "L"intégrité sportive est très importante pour nous (chez Mercedes)", a-t-il ajouté.

Brawn a été particulièrement mis sur le grill par son grand rival Christian Horner, Team Principal de Red Bull Racing, assis derrière lui. C'est l'écurie championne du monde, très mécontente du comportement des pneus Pirelli cette saison, qui avait déposé la réclamation ayant mis le feu aux poudres, le matin du Grand Prix de Monaco... remporté par la Mercedes de Nico Rosberg. "Il y a eu un manque de transparence (de la part de Mercedes)", a jugé Horner jeudi, tout en affirmant que Pirelli avait "proposé à plusieurs écuries de faire ces essais" de développement de pneus en prévision de 2014. Selon Horner, il s'agissait d'une "infraction très nette aux règles de la F1" et, pour cette raison, Red Bull a décliné la proposition de Pirelli.

AFP