Prétexte F1 GP de Chine 04 2010
. | AFP - Philippe Lopez

Des F1 plus propres à partir de 2013

Publié le , modifié le

La révolution est en marche ! Enfin, elle commence à porter ses fruits dans le petit monde de la F1. La FOTA, l'association qui regroupe les écuries, a dévoilé un projet visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone. Les équipes ont mandaté Trucost, "une organisation mondialement respectée dédiée à la recherche et aux analyses environnementales" pour étudier et analyser "les activités générées par et au sein des écuries de F1 et de leurs fournisseurs".

Après son audit, Trucost a conseillé la FOTA sur les mesures à prendre pour "réduire les émissions de dyoxide de carbone, aujourd'hui et dans le futur". Tout en soulignant que les voitures de Formule 1 "doivent rester aussi rapides que possible", la FOTA ajoute qu'"il est également nécessaire et souhaitable que leurs moteurs deviennent toujours plus efficients en termes énergétiques". C'est la raison pour laquelle la FOTA, "en proche collaboration avec la FIA (Fédération internationale automobile), s'est engagée à travailler au développement de nouvelles régulations portant sur les moteurs, qui obligeront dès 2013 tous les compétiteurs à intégrer dans leurs voitures des technologies visant une meilleure efficience énergétique".

"Grâce aux efforts conjoints de la FIA et de la FOTA pour améliorer l'efficience énergétique (...), il a déjà été possible de réduire les émissions totales de CO2 de la Formule 1", affirme dans ce texte le président de la FOTA et responsable de l'écurie McLaren Mercedes Martin Whitmarsh. "En outre, si l'on se réfère à ce qui a déjà été accompli et en extrapolant sur ce qui est prévu, nous prévoyons que d'ici (fin) 2010 la Formule 1 aura réduit ses émissions de CO2 de 12,4% par rapport aux chiffres de 2009", indique-t-il. Si ces mesures vont dans le bon sens et redonnent un peu de crédit à la F1, ces décisions vont-elles assez loin ? Réduire les émissions est une chose, favoriser les nouvelles technologies en est une autre. En endurance, les motorisations hybrides devraient faire leur apparition en 2011 tandis que le tout électrique est à l'étude. A la F1 de suivre le mouvement.