Maria Teresa de filippis
Maria Teresa de Filippis, première femme pilote de Formule 1, est décédée dans la nuit de vendredi à samedi. | Razautomovel.com

Décès de Maria Teresa de Filippis, première femme pilote de F1

Publié le , modifié le

Maria Teresa de Filippis, première femme pilote de Formule 1, est décédée à 89. Elle a participé à trois Grand Prix en 1958 au sein de l'écurie Maserati, terminant 10e en Belgique.

L'Italienne Maria Teresa de Filippis, qui fut  la première femme à piloter une monoplace de Formule 1, est décédée la nuit  dernière à l'âge de 89 ans, près de Bergame, a annoncé samedi le Grand Prix  Drivers Club (GPDC). Née le 11 nov 1926, Mme de Filippis était encore présidente honoraire du  GPDC, un club d'anciens pilotes de F1 fondé en 1962 par le Français Louis  Chiron et l'Argentin Juan Manuel Fangio, quintuple champion du monde. 

Première femme de l'histoire à avoir piloté une F1, Mme de Filippis s'était  engagé cinq fois en Championnat du monde, essentiellement à bord d'une Maserati  privée, mais n'a pris le départ que de trois Grands Prix de F1, en 1958: en  Belgique où elle a terminé 10e, puis au Portugal et en Italie où elle a  abandonné suite à un problème mécanique. A Monaco, en 1958 et 1959, Mme de Filippis n'avait pas réussi à se  qualifier pour le Grand Prix. Elle a malgré tout montré la voie à sa compatriote Lella Lombardi qui a ensuite disputé 12 GP dans les années 70.

AFP