Daniel Ricciardo (Red Bull)
Daniel Ricciardo (Red Bull) lors du Grand Prix d'Australie | AFP - PAUL CROCK

Daniel Ricciardo (Red Bull) pénalisé de 3 places en Australie

Publié le , modifié le

La saison 2018 à peine débutée, Daniel Ricciardo (Red Bull) a déjà été pris en faute. Le pilote australien a écopé de trois places de pénalité sur la grille de départ du premier Grand Prix de la saison, en Australie. Sa faute: lors de la 2e séance d'essais libres, il n'a pas respecté la limitation de vitesse sous drapeau rouge, alors q'un câble s'était détaché sur la ligne de départ. Cette punition est une nouveauté de la saison, et Ricciardo l'apprend à ses dépens. Il a aussi perdu 2 points sur sa Super Licence de pilote de F1.

Les pilotes de F1 ont également un permis à points. Comme pour vous, il comporte 12 points. Et avant même la première course de la saison, Daniel Ricciardo a déjà perdu deux points. Et si un pilote perd la totalité des points de sa Super Licence de F1, il est sanctionné d'un Grand Prix de suspension. La faute est intervenue lors de la 2e séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie.

Lorsqu'elle a été interrompue, car un câble s'était détaché sur la ligne de départ, l'Australien n'a en effet pas respecté la limite de vitesse. "L'article 31.6 a été ajouté cette année pour s'assurer que les pilotes réduisent suffisamment leur vitesse pendant un drapeau rouge", rappelle la FIA dans son communiqué. Les stewards indiquent avoir infligé une sanction moins forte que ce que prévoit le règlement à l'Australien car celui-ci a admis son erreur, prétextant une mauvaise lecture de son tableau de bord, et a ralenti de manière conséquente dans les trois derniers virages.