Fernando Alonso (Ferrari)
Fernando Alonso (Ferrari) | ALEXANDER KLEIN / AFP

Coup d'arrêt pour un futur Grand Prix de F1 à Bangkok

Publié le , modifié le

Les chances de Bangkok d'accueillir un Grand Prix de Formule 1 se sont largement réduites après l'interdiction par les autorités de la capitale thaïlandaise de toute course de voitures dans le quartier historique, ont indiqué des responsables vendredi.

La ville était pressentie pour accueillir un Grand Prix de nuit en 2015, avec un circuit en ville dans le quartier touristique autour du Grand Palais et de temples bouddhistes majeurs. Mais l'Autorité métropolitaine de Bangkok a voté une loi interdisant les "courses de voitures" dans cette zone "de culture et d'art", a précisé à l'AFP Kriangphon Pattanarat, un responsable de l'Administration.

Il a ajouté que la loi entrée en vigueur le mois dernier était en  discussion depuis deux ou trois ans et qu'elle ne visait pas spécifiquement la  F1.

Un Grand Prix aurait sans doute attiré des dizaines de milliers de touristes aisés dans la capitale, alors que le sport a de plus en plus de fans  en Asie. Mais certaines voix s'étaient opposées à ce projet, notamment les riverains du circuit proposé qui s'étaient plaints de l'impact sur leurs revenus et d'un  nouvel obstacle à une circulation déjà cauchemardesque.

Le ministre du Tourisme et des Sports, Somsak Phurisisak, a confirmé l'adoption de la loi et admis que la course ne pourrait avoir lieu dans le centre historique de Bangkok. "Nous ne ferons rien d'illégal", a-t-il assuré, espérant qu'une autre ville du pays pourrait accueillir un futur Grand Prix.

AFP