Charles Pic chez Marussia en 2012

Publié le , modifié le

Charles Pic (21 ans) roulera chez Virgin en 2012 aux côtés de l'Allemand Timo Glock, a annoncé l'écurie britannique -qui prendra le nom de Marussia l'an prochain- quelques minutes après le Grand Prix du Brésil de F1. Il remplacera le Belge Jérôme d'Ambrosio. Le Français a terminé 4e du dernier championnat GP2, à quelques points de la 2e place du classement général, gagnant notamment à deux reprises, pour trois pole positions et cinq podiums au total.

"Je suis vraiment heureux de faire le grand saut en F1 avec Marussia Virgin Racing. En tant que pilote, vous sentez toujours lorsque vous êtes prêt à passer à l'étape supérieure. A Abou Dhabi (...), je savais que je devais absolument les impressionner et leur montrer que j'étais capable de fournir du bon travail. L'équipe a été satisfaite. C'est donc un bon départ même si ce n'est que le début", a commenté Pic, soutenu financièrement par le groupe Lagardère.

"L'équipe m'a offert des opportunités fantastiques d'apprendre de nouvelles choses, mais je savais aussi que je devais les impressionner et leur montrer que j'étais prêt à faire du bon travail", a dit le novice dans un communiqué. "J'étais content de ma prestation, et visiblement c'était aussi le cas de l'équipe. C'est donc un très bon départ, mais ce n'est que le début et je sais qu'un gros travail m'attend si je veux mériter cette chance", a-t-il ajouté.

"Mature"

Selon John Booth, le directeur de l'écurie, Charles Pic était sur ses tablettes depuis quelques temps. "Charles est bien évidemment quelqu'un que nous avons remarqué ces dernières années. Nos essais consacrés aux jeunes pilotes à Abou Dhabi la semaine dernière ont été le réel baromètre. En effet, à cette occasion, nous lui avons fait passer une série d'essais afin d'évaluer son potentiel", a expliqué Booth.

"C'était la première fois qu'il montait dans une F1. Cela aurait donc pu être intimidant pour lui, or Charles était extrêmement concentré sur ce qu'il avait à faire et il a parfaitement relevé le défi. Il n'a cessé de s'améliorer à tous les niveaux mais son travail pendant la simulation de course a particulièrement attiré notre attention", a poursuivi le Britannique. "Il est incroyablement mature pour son âge, donc je suis certain qu'il travaillera très dur cet hiver pour se préparer en vue de la saison à venir".  

Grégory Jouin @GregoryJouin