Nico Rosberg vs Lewis Hamilton
Nico Rosberg relance le championnat du monde en remportant le GP d'Autriche devant Lewis Hamilton. | ANDREJ ISAKOVIC / AFP

Cette fois, c'est Rosberg qui gagne le duel des Mercedes

Publié le , modifié le

Comme l'année dernière, Nico Rosberg a remporté le GP d'Autriche dimanche, sur le circuit du Red Bull Ring à Spielberg. Au terme d'une course maîtrisée de bout en bout, l'Allemand a devancé son coéquipier Lewis Hamilton pour un nouveau doublé Mercedes et revient ainsi à dix points du Britannique au classement des pilotes du championnat du monde. Felipe Massa (Williams) a complété le podium, éjectant Sebastian Vettel (Ferrari). En raison d'un problème de boîte de vitesses, Romain Grosjean (Lotus) a abandonné.

Dans la lutte pour la victoire, tout s'est joué dans le premier virage du premier des 71 tours que comptait la course. Sur la deuxième place de la grille de départ, Rosberg a profité de sa position à l'intérieur pour jeter sa voiture à l'intérieur et prendre le leadership à Hamilton, auteur de la pole position samedi. Réalisant un sans-faute durant le reste de l'après-midi, le numéro 6 a maîtrisé à la perfection son avantage et conservé la tête jusqu'au drapeau à damiers, repoussant son partenaire à huit secondes.

Rosberg est ainsi récompensé d'un week-end où il était toujours le plus rapide en rythme de course et décroche un troisième succès cette saison, après l'Espagne et Monaco. De quoi rêver en grand pour la suite des événements, avec encore onze manches à disputer. Derrière les deux Mercedes, à nouveau intouchables et qui ont réalisé sur le tracé autrichien un cinquième doublé en huit courses en 2015, Massa a créé la surprise en s'incrustant sur le podium.

Seulement quatorze voitures à l'arrivée

Sur un circuit où il avait décroché la pole la saison passée, le Brésilien a encore démontré que sa Williams, qui a également placé Valtteri Bottas au cinquième rang, se plaisait sur l'anneau de Spielberg. Mais il a surtout profité d'un arrêt aux stands ayant coûté cher à Vettel. Ses mécaniciens ont mis un temps fou à changer sa roue arrière droite et ont laissé filer de précieuses secondes. Un retard qu'il n'a jamais réussi à compenser, échouant à six dixièmes de Massa sur la ligne d'arrivée. Ce week-end est vraiment à oublier pour Ferrari, puisque Kimi Raikkonen a lui aussi vécu une journée difficile.

Parti de la 14e position sur la grille, le Finlandais a été surpris par des pneus encore froids et a perdu le contrôle de sa monoplace, harponnant au passage la McLaren-Honda de Fernando Alonso. Dans une course où seulement quatorze voitures ont terminé la course, l'écurie britannique a elle aussi souffert le martyr, avec l'abandon quelques tours plus tard de Jenson Button. Les temps sont durs pour elle, comme pour Romain Grosjean. En proie à des soucis de fiabilité tout le week-end, le Français n'a pu aller au bout de la course. Il visait pourtant de gros points, comme ceux ramenés par Pastor Maldonado avec sa septième place finale. En espérant que ce ne soit que partie remise.

1. Nico Rosberg (GER/Mercedes), les 307,020 km en 1h30:16.930
    (moyenne: 204,040 km/h)
    2. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 8.800
    3. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 17.573
    4. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 18.181
    5. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 53.604
    6. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 1:04.075
    7. Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Mercedes) à 1 tour
    8. Max Verstappen (NED/Toro Rosso-Renault) à 1 tour
    9. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 1 tour
    10. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault) à 1 tour
    11. Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari) à 1 tour
    12. Daniil Kvyat (RUS/Red Bull-Renault) à 1 tour
    13. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) à 2 tours
    14. Roberto Merhi (ESP/Marussia-Ferrari) à 3 tours
   
    Meilleur tour en course: Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:11.235 au 35e tour  (moyenne: 218,623 km/h)
   
    Abandons:
    Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari): accident 1er tour
    Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda): accident 1er tour
    Will Stevens (GBR/Marussia-Ferrari): problème mécanique 2e tour
    Jenson Button (GBR/McLaren-Honda): problème mécanique 9e tour
    Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes): boîte de vitesses 36e tour
    Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Renault): problème mécanique 36e tour

Classement des pilotes:
    1. Lewis Hamilton (GBR) 169 pts
    2. Nico Rosberg (GER) 159
    3. Sebastian Vettel (GER) 120
    4. Kimi Räikkönen (FIN) 72
    5. Valtteri Bottas (FIN) 67
    6. Felipe Massa (BRA) 62
    7. Daniel Ricciardo (AUS) 36
    8. Daniil Kvyat (RUS) 19
    9. Nico Hülkenberg (GER) 18
    10. Romain Grosjean (FRA) 17
    11. Felipe Nasr (BRA) 16
    12. Sergio Pérez (MEX) 13
    13. Pastor Maldonado (VEN) 12
    14. Max Verstappen (NED) 10
    15. Carlos Sainz Jr (ESP) 9
    16. Marcus Ericsson (SWE) 5
    17. Jenson Button (GBR) 4
   
    Classement des constructeurs:
    1. Mercedes-AMG 328 pts
    2. Ferrari 192
    3. Williams 129
    4. Red Bull 55
    5. Force India 31
    6. Lotus 29
    7. Sauber 21
    8. Toro Rosso 19
    9. McLaren 4

Geoffrey Steines