Caterham avec Kobayashi à Abou Dhabi

Caterham avec Kobayashi à Abou Dhabi

Publié le , modifié le

L'écurie Caterham, en redressement judiciaire, alignera son pilote titulaire japonais Kamui Kobayashi et un autre pilote qui sera annoncé ultérieurement, pour l'ultime Grand Prix du Championnat 2014 de Formule 1 dimanche à Abou Dhabi, a indiqué lundi l'administrateur provisoire.

Le Suédois Marcus Ericsson, coéquipier de Kobayashi cette saison, a rompu  son contrat et annoncé son passage chez Sauber en 2015. Son baquet reviendra probablement à un pilote payant qui pourrait être  britannique, comme le champion de GP2 Jolyon Palmer ou même Max Chilton,  l'ex-pilote Marussia, qui s'est battu depuis deux ans contre les Caterham.  L'Allemand André Lotterer, champion du monde d'endurance chez Audi, qui avait  roulé pour Caterham en Belgique fin août, aurait refusé de récidiver. Caterham F1, qui a recueilli 1,9 million de livres sterling (près de 2,4  millions d'euros) en une semaine après l'appel aux dons lancé le 7 novembre, a  quand même licencié plus de 200 salariés et seule une quarantaine de rescapés  en sursis seront à Abou Dhabi cette fin de semaine pour s'occuper des deux  monoplaces vertes.

"Ca va être sympa de travailler à nouveau avec les membres de l'équipe", a  réagi Kobayashi, qui avait appris sur internet le forfait de Caterham aux  Etats-Unis et au Brésil. "Cette équipe travaille dur et n'abandonne jamais.  Nous méritons de courir à Abou Dhabi", a-t-il ajouté. L'écurie anglo-malaisienne, en redressement judiciaire, avait déclaré  forfait pour les GP des Etats-Unis et du Brésil, en raison de difficultés de  trésorerie et d'un conflit entre son ex-propriétaire, l'homme d'affaires  malaisien Tony Fernandes, et le consortium basé en Suisse et au Moyen-Orient  qui l'a rachetée en juin. Caterham F1, créée en 2010 sous le nom de Team Lotus, n'a marqué aucun  point en F1 et pointe à la 11e et dernière place du championnat 2014, mais  plusieurs repreneurs potentiels se sont manifestés récemment à la suite de  l'appel aux dons, a indiqué la semaine dernière l'administrateur provisoire  Finbarr O'Connell, du cabinet anglais Smith et Williamson.

AFP