Button : "Ma victoire serait éclipsée"

Publié le , modifié le

Le Britannique Jenson Button (McLaren) s'est dit sûr devant la presse que l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), leader du classement, remporterait le Championnat lors du Grand Prix du Japon de Formule 1, dimanche à Suzuka. Et que, même s'il venait à s'imposer, sa victoire serait éclipsée par le titre de son rival.

Vous avez prolongé votre contrat avec McLaren, pouvez-vous nous donner  quelques détails ?
"Non, je ne peux pas. Tout ce que je peux dire, c'est que je suis  heureux. C'est une bonne opportunité pour les années à venir de travailler de  manière serrée avec McLaren. Nous sommes proches de pouvoir nous battre avec  Red Bull, même si nous n'y sommes pas encore. Il est bon d'avoir de la  continuité dans les prochaines saisons. Cela va nous aider à nous battre (face  à Red Bull). C'est là-dessus que nous travaillons. J'ai passé deux bonnes  années avec McLaren. Il est bon de finalement apposer sa signature au bon  endroit et de trouver un bon deal pour le futur proche."
      
Sebastian Vettel dit que vous pouvez encore gagner le titre. Y  croyez-vous ?
"Je suis content qu'il pense que c'est encore possible pour moi de  gagner le titre. Il est probablement la seule personne à le dire. A mon avis,  Sebastian ne veut probablement pas y penser jusqu'à la fin de la course. C'est  un gros buzz que de franchir la ligne d'arrivée et de remporter le Championnat.  Je suis sûr que c'est quelque chose auquel il s'est préparé. Mais il ne veut  pas en discuter maintenant, et surtout pas devant nous tous."

Vous avez terminé vos dix premières courses ici. Que diriez-vous de  gagner la onzième ?
"C'est un circuit sur lequel j'adorerais gagner. On aimerait tous.  Arriver à s'imposer ici est un vrai challenge. Mais je suis sûr que si j'y  arrivais, ma victoire serait éclipsée par une certaine personne s'adjugeant le  Championnat. Mais j'apprécierais vraiment au niveau personnel."
      
Etes-vous meilleur que jamais, plus heureux aussi, en tant que pilote et  en tant qu'homme ?
"J'ai plutôt bien roulé l'année de mon titre, particulièrement la  première partie de la saison, mais je suis assurément un meilleur pilote  maintenant. Les bonnes et mauvaises expériences que j'ai traversées depuis - il  est assez traumatisant de devoir lutter avec une voiture moins rapide alors que  vous vous battez pour le titre (ce qui a été le cas pour lui chez Brawn GP en  2009, NDLR) - m'ont apporté davantage de confiance. L'équipe pour laquelle je  roule et travaille m'a aussi permis de m'améliorer. Après cela, suis-je plus  heureux ? Je ne sais pas. Ces dernières années, je suis assez heureux, tant en  compétition qu'au niveau personnel. Cela ne fait pas de différence."

AFP