Bruno Senna
Bruno Senna | Copyright Renault

Bruno Senna signe chez Williams

Publié le , modifié le

Williams a annoncé mardi le recrutement pour la saison 2012 du Brésilien Bruno Senna, qui prend ainsi la suite dans l'écurie de Formule Un de son oncle Ayrton, mort en course en 1994. La firme a inscrit sur ses bolides le nom de l'ancien champion du monde depuis l'accident fatal du mois de mai 1994 lors du Grand Prix de Saint Marin sur le circuit d'Imola. Bruno Senna, âgé de 28 ans, fera équipe avec le Vénézuélien Pastor Maldonado.

Le Brésilien, âgé de 28 ans, avait remplacé l'Allemand Nick Heidfeld en fin de saison dernière chez Renault, mais cette année, l'écurie française a confié ses deux volants au Finlandais Kimi Räikkönen et au Français Romain Grosjean. "Ce sera très intéressant de piloter pour une écurie pour laquelle mon  oncle a piloté, en particulier parce que quelques personnes ici ont en fait  travaillé avec Ayrton", a déclaré Senna, qui fera ses débuts au volant de la  monoplace sur le circuit espagnol de Jerez, le 9 février, lors d'une séance  d'essais hivernale. "J'espère que nous pourrons raviver quelques souvenirs et réaliser de  nouveau de grandes choses", a-t-il ajouté.  Lors de sa première saison en F1 en 2010 au volant d'une Hispania-Cosworth,  il n'avait pas marqué le moindre point en 18 Grand Prix et l'an dernier il a dû  se contenter de deux points (une 9e place) en huit courses.   

Un dernier volant à pourvoir

"Les circonstances des deux saisons de Bruno en Formule un ne l'ont pas  placé dans les conditions idéales pour s'exprimer correctement", a nuancé le  directeur de Williams, Sir Frank Williams, qui a soumis Senna à des tests  poussés sur la piste en simulateur avant de le recruter. L'arrivée du jeune Brésilien pousse vers la porte Barrichello, qui avait  pourtant manifesté son envie de continuer chez Williams en fin d'année dernière. "Je veux être encore ici et continuer à piloter après mon 40e anniversaire,  car j'aime trop ça", avait déclaré le Brésilien, qui aura 40 ans le 23 mai. Barrichello, malgré ses 11 victoires en 324 GP, paye une année 2011 sombre  où il a marqué seulement quatre points et où son jeune équipier vénézuélien  Pastor Maldonado, qui n'est pas un ténor, l'a mis en difficulté. Maldonado bénéficie du soutien du géant pétrolier vénézuélien PDVSA, qui  investirait au moins 15 millions de dollars (près de 12 millions d'euros) par  an pour assurer son volant chez l'écurie britannique, fragile financièrement. Après ce transfert, il ne reste qu'un baquet non confirmé pour la saison à  venir au sein de l'écurie espagnole Hispania Racing Team (HRT). Elle n'a pour  l'instant officialisé la signature que d'un pilote, l'Espagnol Pedro de la Rosa.

AFP