Nico Rosberg (GP du Brésil)
Nico Rosberg (GP du Brésil) | HOCH ZWEI - PICTURE-ALLIANCE - AFP

Brésil: Rosberg passe entre les gouttes

Publié le , modifié le

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes), meilleur temps vendredi des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix du Brésil, a montré qu'il serait peut-être en mesure, si la météo lui donne encore un coup de pouce dimanche, de clôturer en beauté cette saison 2013 de Formule 1.

Déjà auteur du meilleur temps de la première séance, vendredi matin,  Rosberg a bouclé son meilleur tour l'après-midi en 1 minute 27 secondes et  306/1000, en pneus intermédiaires sur une piste détrempée, soit deux dixièmes  de moins que son compatriote Sebastian Vettel, assuré depuis l'Inde d'un 4e  titre mondial consécutif. Rosberg n'a gagné que deux fois cette saison (Monaco, Silverstone) alors  que Vettel a remporté deux GP sur trois (12 sur 18), dont huit d'affilée depuis  la Belgique fin août. Le quadruple champion du monde a devancé de justesse -61  millièmes de seconde- son coéquipier Mark Webber, 37 ans, qui prendra dimanche  sa retraite de la F1 pour aller faire de l'endurance chez Porsche.

Une averse de pluie s'étant abattue avant le début de la 2e séance, la  plupart des pilotes sont longtemps restés à l'abri dans leur stand, puis  certains sont sortis en pneus pluie, timidement, jusqu'à dix dernières minutes  très intenses où les chronos ont enfin commencé à baisser, grâce aux pneus  intermédiaires utilisés sur une piste séchant peu à peu. Dans ces conditions délicates, la bonne surprise est venue d'Heikki  Kovalainen, le remplaçant de Kimi Räikkönen chez Lotus, auteur du 4e chrono  derrière la Mercedes de Rosberg et les deux Red Bull. Son coéquipier Romain  Grosjean, qui vient de monter quatre fois sur le podium en cinq GP, s'est  contenté du 10e rang, juste devant Fernando Alonso (Ferrari).

Kovalainen 4e, Button 22e

"Kova" a eu le plaisir de devancer l'autre Mercedes de Lewis Hamilton, la  Toro Rosso de Jean-Eric Vergne et l'autre Ferrari de Felipe Massa. Quant à  Jenson Button (McLaren), vainqueur l'an dernier sur ce circuit d'Interlagos, il  a été plus en vue le matin (4e chrono, derrière Rosberg et les deux Red Bull)  que l'après-midi: 22e chrono, derrière les deux Marussia et les deux Caterham,  à quatre secondes du meilleur temps de Rosberg. En dehors des résultats pour l'honneur des deux équipes de pointe qui,  comme par hasard, occupent les deux premiers rangs du classement constructeurs,  ces deux séances perturbées par la pluie n'ont pas vraiment été significatives.

Mais celle du matin a permis à trois pilotes de réserve de continuer leur  apprentissage de la F1. Le Russe Daniil Kvyat (Toro Rosso), 19 ans, auteur d'un excellent 8e chrono  de la 1re séance, a de loin été le plus impressionnant, d'autant que c'était la  première fois qu'il montait dans la monoplace italienne pendant un week-end de  Grand Prix, sur une piste piégeuse. Il sera titulaire l'an prochain aux côtés  de Jean-Eric Vergne. Les deux autres réservistes ont été le Britannique James Calado (Force  India), 18e temps de la première séance, et le Vénézuélien Rodolfo Gonzalez,  dans la Marussia de Max Chilton. Il a comme d'habitude été le plus lent, 22e et  dernier, à plus de deux secondes et demie de son coéquipier Jules Bianchi. Les  titulaires habituels ont ensuite récupéré leur monoplace pour la 2e séance. La troisième séance d'essais libres était prévue samedi matin, puis les  qualifications à partir de 14h00 locales (17h00 françaises).

AFP