Bianchi (Force India)
Bianchi n'a pas été retenu par Force India | DR

Bianchi recalé au départ

Publié le , modifié le

Il n'y aura pas quatre Français en F1 à Melbourne pour le coup d'envoi de la saison (17 mars). Force India a préféré l'Allemand Adrian Sutil à Jules Bianchi pour son deuxième baquet. Les deux pilotes étaient en concurrence depuis des semaines pour le poste de titulaire à côté de l'Ecossais Paul di resta. 90 départs au compteur dont une bonne partie dans l'écurie indienne, Sutil faisait figure de pilote plus expérimenté que Bianchi.

Force India a pris son temps et n'a pas ménagé ses pilotes à moins d'un mois de l'ouverture de la saison. Le talent des deux candidats n'était pas en cause mais un subtil jeu de constructeurs cherchant à placer son moteur dans le baquet de la monoplace indienne. L'Ecossais Paul di  Resta est ainsi titulaire grâce au soutien de Mercedes qui équipe la VJM06. Bianchi, pilote de réserve Force India en 2012, avait affectué de nombreuses séances d'essais en 2012, les week-ends de Grand Prix, et était lui très soutenu par Ferrari qui espérait fournir son futur moteur V6 à Force India à partir de 2014. Il avait réussi le 3e temps absolu de la semaine d'essais de Jerez, début février, en ne bouclant qu'une cinquantaine de tours le dernier jour.

Sutil de retour

Visiblement, les négociations entre l'équipe et Ferrari ont échoué, entraînant le rejet de Bianchi. Son manager Nicolas Todt ne sait pas encore si son poulain restera comme pilote de réserve chez Force India. Confiant à l'issue des essais, Adrian Sutil revient donc en F1 après une année blanche. L'Allemand a déjà piloté en F1, pour Spyker puis Force India de 2007 à 2011,  disputant 90 Grands Prix, avec comme meilleur résultat une 4e place à Monza en  2009, au Grand Prix d'Italie. Il a perdu sa place en F1 fin 2011, à la suite  d'une dispute avec le copropriétaire de l'écurie Lotus, Eric Lux, dans un bar de Shanghai, lors du GP de Chine.