Grand Prix Bahrein circuit illustration
Grand Prix Bahrein circuit illustration | AFP - KAMARUL AKHIR

Bahreïn dans l'attente

Publié le , modifié le

La FIA a demandé à Bahreïn de proposer avant le 1er mai une date de reprogrammation éventuelle de son Grand Prix. Celui-ci devait ouvrir la saison 2011 le 13 mars. Mais en raison des évènements qui ont ébranlé le sultanat, toutes les épreuves de sport mécanique prévues ont été annulées, au moins temporairement.

Bahreïn devra décider au plus tard le 1er mai d'une date pour une reprogrammation éventuelle de son Grand Prix de Formule Un, a annoncé mardi la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Prévue pour ouvrir la saison de F1 le 13 mars, l'épreuve a été annulée en raison de l'agitation politique dans le royaume du Golfe. La saison débutera le 27 mars à Melbourne. "Le Conseil mondial du sport automobile (CMSA) a demandé à la Fédération bahreïnie de communiquer au plus tard le 1er mai sur la possibilité d'organiser le Grand Prix en 2011", dit la FIA dans un communiqué.

Formula One Management, qui gère le volet commercial de la F1, perdrait des dizaines de millions de dollars en droits d'inscription si le GP de Bahreïn n'était pas reprogrammé.

En août, la Formule Un observe généralement une pause de trois semaines pour permettre à tous de passer un peu de temps en famille. Une nouvelle date pourrait être éventuellement trouvée durant cette période.

AFP