Fernando Alonso (Ferrari)
Fernando Alonso (Ferrari) | DR

Alonso - Vettel : que le duel commence !

Publié le , modifié le

Merci Romain Grosjean... On ne reviendra plus sur la "maladresse" du pilote Lotus qui a éliminé Alonso et Hamilton à Spa mais plutôt sur ses conséquences. Avec 24 points d'écart entre l'Espagnol et son dauphin Sebastian Vettel, le suspense est relancé et le GP d'Italie, dimanche à Monza, promet une belle empoignade entre les deux favoris pour le titre mondial.

Souviens-toi l'été 2008

La belle histoire de Sebastian Vettel n'a pas débuté en septembre 2008 mais elle avait pris un sacré tournant. Au volant de sa Toro Rosso-Ferrari, copie de la Red Bull de l'époque, l'Allemand avait réussi le week-end parfait sous la pluie (pole et victoire). Un premier succès qui allait en appeler bien d'autres dans la "vraie" Red Bull. Depuis 2010, Vettel est devenu le patron de la F1. Malmené en début de saison, le double champion du monde a fini par retrouver la bonne cadence. S'il gagne plus rarement, "baby schumi" joue les métronomes en accrochant de gros points très régulièrement.

Comme personne ne domine vraiment en 2012 et que Fernando Alonso a subi involontairement les foudres de Romain Grosjean, responsable d'un carambolage au départ du GP de Belgique dimanche dernier, revoilà Vettel dans le coup pour empiler une troisième couronne. Son contrat est simple : finir à chaque fois devant la Ferrari de l'Espagnol, si possible avec plusieurs places d'écart. La confiance grandissante, Vettel doit commencer à Monza, sur les terres de la Scuderia. Ça tombe bien, c'est une piste qu'il adore et où il a déjà gagné deux fois. "Une victoire à Monza est une expérience inoubliable", explique Vettel. "C'est le plus beau podium du monde, on y est bouleversé par la quantité de tifosi qui envahissent la piste et agitent des drapeaux, c'est juste incroyable. C'est aussi très difficile d'y faire un tour parfait, en prenant tous les virages et toutes les chicanes comme il faut".

Alonso ne lâchera pas

Ce qu'il fait de sa Ferrari est exceptionnel. Quand on voit que Felipe Massa navigue à 129 pts derrière lui au classement des pilotes, on se dit que Fernando Alonso a vraiment quelque chose en plus. Jusqu'à Spa, le leader du championnat n'avait jamais quitté les points. Il restait même sur une série de 23 GP d'affilée positifs, à une longueur du record de Schumacher. Son coup d'arrêt en Belgique a peut-être remis en selle Vettel mais Alonso dispose toujours de 24 pts d'avance à huit courses de la fin. L'Espagnol a encore droit à un joker et peut également compter sur une hiérarchie assez floue (sept vainqueurs différents en début de saison, ndlr). Les McLaren, Mercedes, Lotus et autres Williams peuvent ainsi se glisser entre lui et l'Allemand. Devant son public, Alonso a donc un bon coup à jouer. Grosjean suspendu, on surveillera la performance de son remplaçant Jérôme d'Ambrosio chez Lotus. Nul doute qu'il aura reçu de son patron Eric Boullier des consignes de prudence au départ.

Résultat de la 1ère séance d'essais libres

Michael Schumacher (GER/Mercedes-AMG) 1:25.422
Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) 1:25.723
Nico Rosberg (GER/Mercedes-AMG) 1:25.762
Fernando Alonso (ESP/Ferrari) 1:25.800
Felipe Massa (BRA/Ferrari) 1:25.861
Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes) 1:25.944
Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) 1:26.046
Sergio Pérez (MEX/Sauber-Ferrari) 1:26.323
Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) 1:26.390
Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault) 1:26.504
Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) 1:26.508
Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) 1:26.518
Valtteri Bottas (FIN/Williams-Renault) 1:26.641
Kamui Kobayashi (JPN/Sauber-Ferrari) 1:26.746
Jérôme d'Ambrosio (BEL/Lotus-Renault) 1:27.180
Jules Bianchi (FRA/Force India-Mercedes) 1:27.192
Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari) 1:27.373
Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari) 1:27.789
Heikki Kovalainen (FIN/Caterham-Renault) 1:27.855
Vitaly Petrov (RUS/Caterham-Renault) 1:28.578
Charles Pic (FRA/Marussia-Cosworth) 1:28.751
Timo Glock (GER/Marussia-Cosworth) 1:29.207
Pedro de la Rosa (ESP/HRT-Cosworth) 1:29.331
Ma Qing Hua (CHN/HRT-Cosworth) 1:31.239