Alonso Ferrari Monza 2 092010
Fernando Alonso (Ferrari) | DR

Alonso se positionne à Montréal

Publié le , modifié le

L'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) a signé le meilleur temps de la deuxième séance d'essais libres vendredi sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal, où se courra dimanche le Grand Prix du Canada, 7e épreuve du Championnat du monde de F1. Avec un chrono de 1 min 15 sec 107/1000, Alonso devance de 369/1000 le champion en titre et leader du classement, l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull).

Ferrari paraît assurément en forme, au vu de la 3e place du Brésilien Felipe Massa, déjà 4e de la première séance (qu'Alonso avait terminé 2e) et qui devance cette fois-ci les deux McLaren des Britanniques Lewis Hamilton (4e) et Jenson Button (5e).

Le Britannique Paul di Resta (Force India) se place à une jolie 6e position, devant l'Australien Mark Webber (Red Bull, 7e), les deux Lotus Renault du Russe Vitaly Petrov (8e) et de l'Allemand Nick Heidfeld (9e) et le Brésilien Rubens Barrichello (Williams, 10e). Les deux Mercedes des Allemand Nico Rosberg et Michael Schumacher, 1re et 3e ce matin, ont terminé 19e et 20e de l'après-midi, lors d'une session arrêtée à deux reprises après les accidents du Japonais Kamui Kobayashi (Sauber, 15e) et du Belge Jérôme d'Ambrosio (Virgin, 24e). "Nous n'avons pas pu tourner avec peu d'essence dans le réservoir en raison des drapeaux rouges. C'est pourquoi nous sommes à l'opposée sur les feuilles de chronos", a expliqué le septuple champion du monde. Autres challengers, les McLaren des Britanniques Jenson Button (6e et 4e) et Lewis Hamilton (5e et 5e) semblent à niveau. Tout comme les favoris Red Bull. Sebastian Vettel a pourtant commis une erreur de pilotage, endommageant le côté droit de sa Red Bull, pour terminer 16e de la première séance. "J'ai perdu l'arrière. Mais au moment où j'ai touché le mur, je roulais déjà à petite vitesse. Le crash était donc assez doux. Il n'y avait pas beaucoup de dégâts. Donc on a pu réparer la voiture et retourner en piste dans l'après-midi", a raconté le champion en titre, au final 1er de la 2e session.

L'Allemand Adrian Sutil (Force India, 11e) a également fortement endommagée sa voiture en percutant un mur. Sans connaître les réglages testés ni la quantité d'essence embarquée, deux facteurs pouvant faire grandement varier les temps au tour, tout comme les types de pneus dont sont chaussées les monoplaces.

Gilles Gaillard