Fernando Alonso McLaren portrait 022015
Fernando Alonso | FLORENT GOODEN / DPPI MEDIA

Alonso ne quittera pas McLaren "prématurément"

Publié le , modifié le

L'Espagnol Fernando Alonso, en difficulté cette saison suite au manque de compétitivité de sa monoplace, "ne quittera pas McLaren-Honda" prématurément, a-t-il déclaré en marge du Grand Prix du Japon, samedi à Suzuka. Alonso, sous contrat jusque fin 2017, réagissait à des rumeurs de départ lancées par l'ancien patron d'équipes, l'Italien Flavio Briatore, un proche du pilote.

Dans une récente interview au journal espagnol El Mundo, Briatore avait affirmé qu'Alonso quitterait McLaren avant la fin de son contrat "s'il pouvait piloter un voiture gagnante". Le pilote a tenu à mettre les choses au point "Je peux garantir que je n'irai nulle part ailleurs", a-t-il déclaré. "Je suis heureux ici, heureux de nos progrès et du défi que nous tentons de relever. Je ne peux être satisfait du manque de résultats mais je profite du processus et du travail au sein d'une équipe formidable". 

Au contraire de son coéquipier Jenson Button, affirmant deux jours plus tôt qu'il n'éprouvait plus guère de plaisir à piloter sa monoplace, Alonso ne veut pas baisser les bras. "J'ai confiance dans ce projet. McLaren, Honda, avec le potentiel de ces deux firmes, ce n'est qu'une question de temps pour gagner à nouveau", a assuré l'ancien champion du monde, qui n'occupe que la 15e place du classement des pilotes.

Christian Grégoire