Alonso Fernando (Ferrari)
Alonso Fernando (Ferrari) | AFP - VALERY HACHE

Alonso meilleur temps des essais libres à Valence

Publié le , modifié le

L'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) a signé le meilleur temps de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Europe, qui aura lieu dimanche sur le circuit urbain de Valence. Avec un chrono de 1 min 37 sec 968/1000, il a devancé de 227/1000 le Britannique Lewis Hamilton (McLaren) et de 297/1000 le champion en titre et leader du classement, l'Allemand Sebastian Vettel qui, après une première séance plutôt lente, s'est replacé dans le trio de tête.

Après leur retour au premier plan lors des qualifications de Montréal (2e et 3e) il y a quinze jours, Ferrari  confirme à Valence, lors du Grand Prix d'Europe, ses progrès sur un tour. La rutilante F150 de Fernando Alonso a donc signé le meilleur temps des essais libres 2 ce vendredi après-midi en 1 min 37 sec 968/1000. le double champion du monde (2005 et 2006) devance ainsi Lewis Hamilton (champion 2008) et Sebastian Vettel (champion 2010). Belle brochette. Ajoutez à cela les sept titres de Michael Schumacher, quatrième de cette séance d'essais libres, et vous obtenez deux premières grilles de prestige, comptant pas moins de 11 titres de champion du monde !

Dans la continuité de son beau parcours au Canada (4e à l'arrivée), l'ancien "Baron Rouge", désormais chez Mercedes s'est positionné au pied du podium. Il précède son ancien coéquipier de la Scuderia, le Brésilien Felipe Massa (5e) et le Britannique Jenson Button (McLaren, 6e). L'Australien Mark Webber (Red Bull, 7e après avoir signé le meilleur temps lors de la séance matinale se classe simplement 7e, devant l'Allemand Nico Rosberg (Mercedes, 8e). Les deux Lotus Renault de l'Allemand Nick Heidfeld et du Russe Vitaly Petrov ont terminé respectivement 9e et 10e, permettant aux cinq écuries de pointe (Red Bull, McLaren, Ferrari, Mercedes et Lotus Renault) de truster les dix meilleurs chronos. 

NB : Faute de connaître les réglages testés ni la quantité d'essence embarquée, deux facteurs pouvant faire grandement varier les temps au tour, tout comme les types de pneus dont sont chaussées les monoplaces, il paraît impossible de dire si ce classement reflètera fidèlement celui de la grille de départ dimanche.