Alonso et Vergne convoqués

Publié le , modifié le

L'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), 5e dimanche du Grand Prix d'Abou Dhabi de Formule 1, et le Français Jean-Eric Vergne (Toro Rosso), qu'Alonso a failli percuter en ressortant des stands, au 45e tour, ont été convoqués dimanche soir par la direction de course.

"Cet incident sera examiné" après l'arrivée, avaient d'abord annoncé les  commissaires, alors qu'Alonso, en pneus tendres, terminait en trombe cette  course de 55 tours finalement remportée par Sebastian Vettel (Red Bull), comme  les six manches précédentes de la saison 2013.

Moins d'une heure plus tard, les deux pilotes étaient convoqués pour donner  leur version des faits. Le seul risquant une pénalité était le double champion  du monde espagnol dont la monoplace est passée complètement hors-piste pour  tenter de dépasser à la fois Vergne et Felipe Massa, dans l'autre Ferrari,  après son dernier arrêt au stand pour changer de pneus. 

Alonso risquait, au moins, une pénalité de 20 secondes pour ne pas avoir  rendu sa place à Vergne après l'avoir dépassé en sortant de la piste. "De toute façon, il aurait pu me doubler dès la ligne droite suivante, car  mes pneus étaient très usés", a expliqué Vergne dans un communiqué. Le Français  a dû s'écarter brutalement de sa trajectoire pour laisser de la place à Alonso.

Victor Patenôtre