Accrochage de Spa: Vettel soutient Rosberg

Accrochage de Spa: Vettel soutient Rosberg

Publié le , modifié le

Le quadruple champion du monde du titre, Sebastian Vettel, a apporté son soutien à Nico dans l'affaire dite de "l'accrochage de Spa" dans une interview parue mercredi dans l'hebdomaire allemand Sport Bild. "Je pense que c'était juste un accident de course normal, qui n'avait pas à entraîner de discussion sur l'intention, estime Vettel revenant sur le duel Rosberg-Hamilton.

Personne n'essaye de briser un aileron volontairement.. Et personne ne veut être coupable de pilotage déloyal. Parce que la plupart du temps ça ne marche pas" a reconnu le pilote Red Bull. Nico Hulkenberg (Force India) est d'accord avec son aîné: "Nico (Rosberg) a tout fait correctement. Il a tenté de dépasser car il pensait être plus rapide", considère le pilote allemand.

L'accrochage entre Rosberg et Hamilton au 2e tour du GP de Belgique, entraînant l'abandon du Britannique, avait fait polémique après que l'Allemand eut terminé 2e et consolidé sa 1re place dans la course au titre. L'incident avait provoqué une tempête médiatique surtout après les  déclarations à la presse de Hamilton, pour qui Rosberg avait admis,lors d'une réunion interne, qu'il avait "fait exprès" de le toucher, au 2e des 44 tours,  pour "marquer le coup".L'écurie Mercedes-AMG de Formule 1 a annoncé avoir pris "des mesures  disciplinaires adéquates", à la suite d'une réunion interne vendredi au  quartier général de l'écurie, à Brackley (Royaume-Uni). "Pendant cette réunion, Nico a reconnu qu'il était responsable du contact"  entre les deux monoplaces et "a présenté ses excuses pour cette erreur de  jugement", précisait le communiqué de l'écurie.

Rosberg est en tête du championnat du monde des pilotes, avec 29 points  d'avance sur Hamilton, alors qu'il reste sept courses à disputer. la prochaine  étape est dimanche le GP Prix d'Italie à Monza.

AFP